LA CLARINETTE JAZZ JAZZ CLARINET

SITE OFFICIEL
Accueil Biographie Concerts CDs Partitions Presse Clarinette Studio News Mp3 Commande Contact


LA CLARINETTE DANS LES STYLES MUSICAUX (2)
La clarinette est utilisée en Musique Classique, en Jazz et dans les musiques folkloriques.

CLARINETTE JAZZ - JAZZ CLARINET

Jean-Christian Michel

SIDNEY BECHET - CLAUDE LUTER - JOHNNY DODDS - Jimmie NOONE - MEZZ MEZZROW - Benny GOODMAN- AUTRES GRANDS MUSICIENS DE LA CLARINETTE DU JAZZ NEW-ORLEANS À AUJOURD'HUI


LA CLARINETTE JAZZ - LA CLARINETTE FOLKLORIQUE ET KLETZMER - SOMMAIRE

LA CLARINETTE CHEZ LES MUSICIENS DE JAZZ - CLARINETTE JAZZ - JAZZ CLARINET - LE JAZZ - GRANDS NOMS DU JAZZ A LA CLARINETTE - SIDNEY BECHET A LA CLARINETTE - BIOGRAPHIE DE SIDNEY BECHET - SIDNEY BECHET, COMPOSITEUR ET INTERPRÈTE A LA CLARINETTE - SIDNEY BECHET PETITE FLEUR, LES OIGNONS - DANIEL-SIDNEY BECHET - DISQUES ET CDs DE SIDNEY BECHET - CLAUDE LUTER - CLAUDE LUTER ET SES LORIENTAIS - CLAUDE LUTER ET SON ORCHESTRE - CLAUDE LUTER FILMS - CLAUDE LUTER JAZZ - DISCOGRAPHIE DE CLAUDE LUTER - JOHNNY DODDS - DISQUES ET CDs DE JOHNNY DODDS - JIMMIE NOONE - DISQUES ET CDs DE JIMMIE NOONE - MEZZ MEZZROW DISQUES ET CDs DE MEZZ MEZZROW - ALBERT NICHOLAS - DISQUES ET CDs D'ALBERT NICHOLAS - BARNEY BIGARD - DISQUES ET CDs DE BARNEY BIGARD - BENNY GOODMAN- DISQUES ET CDs DE BENNY GOODMAN- AUTRES ANCIENS DE LA CLARINETTE JAZZ - CLARINET NEW ORLEANS JAZZ REVIVAL - ALAIN MARQUET - CLARINETTE JAZZ AUJOURD'HUI - LA CLARINETTE DANS LE CROSSOVER "JAZZ-CLASSIQUE" DE JEAN-CHRISTIAN MICHEL - LA CLARINETTE DANS LES MUSIQUES FOLKORIQUES ET LE KLETZMER.

LA MUSIQUE DE JAZZ

Permettons-nous un petite parenthèse sur la musique de Jazz : Le Jazz est tout sauf ennuyeux : Il faut seulement accepter de ne pas se laisser enfermer dans les formes un peu pétrifiées de la classification musicale, bref de ne pas garder l'esprit fermé à d'autres optiques... Le Jazz regorge de vitalité. Né dans l'instant, il ne ne meurt pas pour autant avec lui !

Le phrasé des musiciens de Jazz, fruit du moment, est extrêmement imaginatif, ciselé, attachant par sa spontanéité et sa beauté.

Le travail du son, absent de la "technique classique" traditionnelle, ouvre dans le jazz un nouvel univers sonore infiniment riche d'expression et d'émoi.

Les syncopes contribuent par leur dynamique à la pulsation rythmique du morceau. Le "contre-chant" brodé par la clarinette attache tant par sa souplesse que par son esthétisme et impressionne par sa science instinctive du contrepoint.

L'expression est toujours touchante et peut même être poignante, comme chez Louis ARMSTRONG ou Johnny DODDS, capables alors de nous nous élever dans une lumière admirable...

À titre d'exemple, il suffit d'écouter Louis ARMSTRONG et Johnny DODDS dans la série dans la série des HOT FIVE, joyaux qu'ils ont réalisé ensemble, pour avoir une idée de la classe de la musique de jazz.

LA CLARINETTE JAZZ JAZZ CLARINET

LA CLARINETTE JAZZ - JAZZ CLARINET

La clarinette jazz, à l'opposé de la clarinette classique, va faire appel à l'expressivité par un travail particulier du son : celui-ci, en effet, ne sera pas émis selon les strictes règles du conservatoire, pur et droit. La clarinette jazz fait du son un matériau vivant, personnel, sensuel, avec tous effets et nuances possibles que saura imaginer l'interprète (vibrato large ou serré, inflexions émouvantes, glissandos, forte ou pianissimo, growl etc.). Le timbre devient alors "attractif" "porteur d'émotion". Le phrasé, en contrechant ou en solo, se pare d'une pulsation inconnue du classique : le swing. La clarinette jazz est marquée par le style que chaque grand musicien aura imprimé à son époque.

LA CLARINETTE JAZZ AU DÉBUT DU 20 ème SIÈCLE

La clarinette fait partie des orchestres de Jazz dès le début du 20e siècle. C'est dans le jazz Nouvelle-Orléans, que la clarinette trouve son apogée. Elle est alors un instrument-clef de la musique de jazz, au même titre que la trompette ou le trombone. Son rôle est de broder un contrepoint autour du thème.

Johnny DODDS, l'un des grands représentants de ce style à cette époque excelle, tant dans l'accompagnement que dans le blues où il sait nous faire toucher les sommets de l'émotion. BECHET s'affirme dans son style, déjà particulier.

LA CLARINETTE JAZZ DANS LES ANNÉES 30

À la période swing, dans les années 30, les saxophones tendent à remplacer la clarinette. Cependant, le clarinettiste blanc Benny GOODMAN tient encore le haut du pavé ! Quant à Sidney BECHET, unique en son genre, et en pleine période de maturité, il réalise alors ses plus merveilleux enregistrements de clarinette, et promet pour la suite de belles heures de gloire au saxo soprano.

LA CLARINETTE JAZZ DANS LE NEW-ORLEANS REVIVAL

De nombreux clarinettistes ont voulu recréer l'esprit des pionniers du jazz, souvent avec bonheur : citons Claude LUTER, Maxim SAURY, Claus FORCHAMMER, George MARTIN, Alain MARQUET, etc.

LA CLARINETTE DANS LE JAZZ MODERNE

La clarinette revient dans le jazz moderne à partir des années 70. Mais, cette fois, c'est la clarinette basse qui prend la vedette. Des clarinettistes comme Jimmy GIUFFRE, Buddy DE FRANCO, Tony SCOTT, Don BYRON, Michel PORTAL, Eric DOLPHY etc. s'illustrent sur l'instrument.

S'il est vrai que la "clarinette Jazz" n'a pas la splendeur ni l'altitude de la "clarinette classique" de MOZART, (fait absolument unique dans toute la musique) il nous est permis de l'aimer comme "une autre beauté" superbe et infiniment prenante.

GÉANTS DU JAZZ À LA CLARINETTE - GRANDS NOMS DU JAZZ À LA CLARINETTE

Le jazz, faisant une large part à l'improvisation, il est difficile de séparer nettement le talent d'interprète de celui de compositeur. Tous les musiciens de jazz sont un peu compositeurs, car tout musicien de jazz est un compositeur de l'instant !

La clarinette jazz à connu de nombreuses stars, chacune avec son jeu bien particulier, qui permet d'afftrmer un style personnel, et marquant souvent son époque :

En premier lieu, Sidney BECHET, s'impose comme un Maître inégalé, et nous allons lui consacrer un long article... (voir ci-dessous). Mais chaque clarinettiste a puissamment éclairé le jazz de sa personnalité : Johnny DODDS, Jimmie NOONE, Mezz MEZZROW, Barney BIGARD, Albert NICHOLAS. Impossible par ailleurs de ne pas mentionner les grands nomns du New-Orleans Revival : Claude LUTER, Benny GOODMAN, Jean-Christian MICHEL. Ni les as de la clarinette moderne : Eric DOLPHY, Michel PORTAL, Jan GARBAREK, Tony SCOTT, Louis SCLAVIS...

SIDNEY BECHET

Sidney BECHET à la clarinette

SIDNEY BECHET, STAR DE LA CLARINETTE JAZZ, DU SAXO SOPRANO ET MAGICIEN DE LA MUSIQUE

Sidney BECHET est beaucoup plus connu du grand public comme interprète au saxo soprano que comme clarinettiste. Cependant sa carrière a commencé avec la clarinette, et son style unique a eu une telle influence sur les clarinettistes de jazz qu'elle force l'admiration et nous oblige à développer l'histoire de sa vie.

Sidney BECHET a joué avec tous les plus grands jazzmen de son temps, de Bunk JOHNSON, à Louis ARMSTRONG ou Kenny CLARKE et en allant même jusqu'à enregistrer un disque avec Martial SOLAL (Martial SOLAL avec Sidney BECHET et Kenny CLARKE)... Nous ne pouvons citer tous les noms de ces étoiles, tant elles sont nombreuses. Nous nous sommes concentrés sur ce qui nous a paru le plus significatif des grandes étapes de son existence. 

"Sidney BECHET est le meilleur clarinettiste de l'histoire du jazz. C'est le plus grand soliste de l'instrument. Tout s'efface devant lui. Tout excepté Louis ARMSTRONG" - Lucien MALSON

"Il arrive que le saxophoniste se grise de rythmes et se mette à monologuer dans le vide comme certains ivrognes se racontent et se répètent interminablement. Pareille chose n'arrivait jamais à Sidney BECHET. Il ne bavardait pas, il parlait" - Jean COCTEAU


BIOGRAPHIE DE SIDNEY BECHET

Sidney BECHET est né à la Nouvelle-Orléans à la fin du 19e siècle (1897 ?) dans une famille créole, quelques années seulement avant la naissance de Louis ARMSTRONG. Son père, cordonnier et musicien à ses heures, s'est attaché à donner une éducation musicale à ses 9 enfants, certainement au prix d'un dur travail et de sacrifices.

Le petit Sidney BECHET découvre la clarinette à l’âge de 6 ans, prend des leçons avec George BAQUET. Ce dernier,i impressionné par le talent du gamin lui prodigue des cours gratuitement. Mais le jeune Sidney a déjà beaucoup appris par lui-même... Il conservera d'ailleurs une partie de ses propres doigtés, et n'apprendra pas à lire la musique, sachant tout jouer d'oreille.

Sidney BECHET devient vite capable de tenir sa place dans un orchestre. Fasciné par la musique de jazz – musique que l'on écoutait dans les maisons mal famées de Storyville – le jeune prodige joue avec des vedettes de l'époque comme Freddy KEPPARD. Il est même engagé dans l’EAGLE BAND de Bunk JOHNSON.

Sidney BECHET quitte alors la Nouvelle-Orléans pour Chicago et New York où il se produit avec Clarence WILLIAMS, Lil HARDIN (la future Lil ARMSTRONG), King OLIVER, Kid ORY et encore Freddy KEPPARD…

BECHET À LONDRES ET EN EUROPE

En 1919, Sidney BECHET est engagé comme clarinettiste dans le SOUTHERN SYNCOPATED ORCHESTRA de Marion COOK pour aller jouer à Londres. Il profite de ses heures de liberté pendant ce temps pour s’initier au saxo soprano.

C’est toujours à Londres, que le chef d’orchestre suisse Ernest ANSERMET sera le premier à découvrir et à parler du talent, pour ne pas dire du génie du de cet "extraordinaire virtuose" de la clarinette. En écoutant BECHET, Ernest ANSERMET n'a certainement pas manqué de pressentir alors l'avenir de la musique de jazz.

A partir de cette période, la carrière de Sidney BECHET, sans encore exploser, va s'affirmer et se développera entre les Etats-Unis et l’Europe.

En 1925, BECHET a déjà 28 ans. Il participe à la REVUE NEGRE de Joséphine BAKER, puis, commence à enregistrer. Il part en tournée avec Noble SISSLE sur les deux continents. Une collaboration tant professionnelle qu'amicale entre lui et SISSLE se développe pour s’étaler sur une quizaine d’années.

BECHET EN PRISON

Entre les années 25 et 29, Sidney BECHET est donc en Europe, notamment en Angleterre, en Allemagne, en URSS et en France. C'est à Paris, qu'à la suite d'une rixe à Pigalle, BECHET est mis en prison pendant presqu'un an, puis expulsé de France.... Il se rend alors en Allemagne, où il se produit encore avec l'orchestre de Noble SISSLE jusqu'en 1931, notamment à Berlin.

BECHET ET SES "NEW ORLEANS FEETWARMERS"

À partir de 1932 Sidney BECHET fonde son propre orchestre les "NEW ORLEANS FEETWARMERS". Il aura le temps d'enregistrer une session vraiment exceptionnelle avec le sublime trompettiste Tommy LADNIER, avant que le jazz ne sombre dans les années de dépression.

1938 est une année faste pour Sidney BECHET : il enregistre de superbes séquences avec la chanteuse Trixie SMITH, puis, à l’initiative du grand critique de jazz Hugues PANASSIÉ, il grave quelques faces exceptionnelles avec Tommy LADNIER et Mezz MEZZROW. Il en sortira l'un des joyaux de la musique de de jazz : "Really the blues".

BECHET ENREGISTRE AVEC ARMSTRONG

En 1940, Sidney BECHET se retrouve à New York, où il joue notamment avec Eddie CONDON. Puis ce sont les séances historiques BECHET-ARMSTRONG où Sidney BECHET rivalise de brio avec le grand Louis ARMSTRONG. (Perdido street blues, 2.19 blues etc.)

BECHET COMMENCE À PERFORMER PLUS SOUVENT AU SAXO SOPRANO

1945. Joyeuse période d’après guerre... Au cours de l'été, à l'initiative de Mezz MEZZROW qui vient de monter sa firme de disques "KING JAZZ", Sidney BECHET enregistre avec lui l'admirable série des"MEZZROW-BECHET QUINTET" ("Gone away blues", "Out of the Gallion", "Really the blues", etc.) que tout amateur de jazz éclairé se doit de posséder. Dans ces disques BECHET joue aussi bien de la clarinette que du saxo soprano.

BECHET EN FRANCE

En 1949 BECHET revient en Europe. Mais cette fois-ci, en vedette à part entière. Il remporte un véritable triomphe au Festival de jazz de Paris. Il ne joue pratiquement plus alors que du saxo soprano (ce qui est réellement un peu dommage, vu son incroyable talent de clarinettiste), instrument plus "dominant" que la clarinette, pourtant véhémente chez lui. Son incomparable vibrato, sa maîtrise de l'instrument, son énergie et son lyrisme conquièrent et envoûtent un public dépassant largement celui certes plus restreint de la musique de jazz.

L'heure de gloire de Sidney BECHET est enfin arrivée ! Le grand jazzman s’établit définitivement en France où il se produira avec les orchestres de Claude LUTER (décédé en 2006) et André REWELIOTTY (décédé en 1962 dans un accident de voiture).

Le fils du petit cordonnier devient une véritable star (chose relativement rare dans la musique de jazz instrumentale). Les tubes s'enchaînent : Moulin à café, As-tu le cafard, Summertime, Les Oigons, Petite fleur... BECHET tient le devant de la scène, au même titre que les "Peoples" et autres chanteurs ou acteurs du show-business : la grande star du jazz fête son 1 000 000 disque à l’Olympia… Il y a une affluence record, un tohu-bohu extraordinaire, un peu de casse dont toute la presse fait sa une.

SIDNEY BECHET A UN FILS : DANIEL-SIDNEY BECHET

En 1952 Sidney BECHET, alors marié avec Elizabeth ZIGLER rencontre Jacqueline PERALDI qui lui donne en Avril 1954 un fils qu'il va adorer : Daniel-Sidney BECHET. Ayant de qui tenir, Daniel-Sidney est naturellement musicien, va devenir compositeur et virtuose. Il étudie la batterie à l'âge de 13 ans avec Kenny CLARKE, puis percussions et piano avec Art TAYLOR. Il monte son orchestre "Les Feetwarmers", puis, avec Olivier FRANC au saxo-soprano, le groupe "Daniel-Sidney BECHET Quintet" pour reprendre les grands standards de son père. Daniel-Sidney BECHET saura s'évader de l'aura musicale du grand Sidney pour exercer avec sensibilité et caractère son talent de compositeur et d'interprète dans des expressions contemporaines plus personnelles, World Music, Jazz-Rock...

MORT DE SIDNEY BECHET

* Sidney BECHET mourra à Paris d'un cancer du poumon, à l'âge de 62 ans le 14 mai 1959. En mémoire à sa brillante carrière, une statue lui a été élevée dans la ville d’ANTIBES.

SIDNEY BECHET COMPOSITEUR OU INTERPRÈTE ?

Sidney Bechet compositeur

Sidney BECHET compositeur "Oh mon vieux" !

Sidney BECHET, est une "autorité" musicale qui a marqué le jazz par une personnalité ardente et pugnace, on peut dire hors du commun.

SIDNEY BECHET COMPOSITEUR DE JAZZ

Sidney BECHET, exceptionnel improvisateur, a beaucoup composé. Il n'est pas très difficile en effet, de passer de l'improvisation à la composition. BECHET a écrit de vrais et beaux morceaux de jazz, comme "Black Stick" ou "Blue horizon", des pièces de grande qualité comme "Society blues", "Moulin à café", "Dans les rues d’Antibes", ou "As-tu le cafard", "Si tu vois ma mère", etc. Il s'est même essayé dans un ballet "La nuit est une sorcière". Mais cette pièce n'a pas reçu le succès escompté.

SIDNEY BECHET LES OIGNONS ET PETITE FLEUR... BECHET COMPOSITEUR GRAND PUBLIC ?

Sidney BECHET compose aussi des "saucissons" comme "Les Oignons" qui vont plaire à un large public. Le très grand succès de Sidney BECHET sera "PETITE FLEUR", un "tube" lyrique et un peu larmoyant qui connaîtra une destinée mondiale. "Petite Fleur" de Sidney BECHET, a été enregistré la première fois à Paris par le "Sidney BECHET ALL STARS". Le titre "Petite Fleur" a été repris de nombreuses fois par l'artiste, ainsi que par d'autres formations de jazz, voire des orchestres de variété, en France, en Europe, puis dans le monde entier.

SIDNEY BECHET CLARINETTISTE DE JAZZ CLARINETTE ET SAXO-SOPRANO

"Sidney Bechet est sans nul doute le plus grand soliste improvisateur du jazz" - Duke ELLINGTON

Etourdissant par sa technique innée de l'instrument, l'extraordinaire "densité" de son timbre de clarinette, son jeu dur et rugueux, son lyrisme empreint d'une sensualité unique, Sidney BECHET avait par ailleurs une avance considérable - aussi bien harmonique que mélodique - sur tous les autres clarinettistes de son époque...

Sans avoir la profondeur d'émotion d'un Johnny DODDS dans le blues, Sidney BECHET avait le goût de de l'opulente mélodie, de la phrase musicale ardente et bien ciselée : Sidney BECHET ne s'exprimait jamais qu'avec une élégance et un feeling rares.

L'apport de Sidney BECHET dans la musique de jazz est considérable, car il a crée un style nouveau de clarinette, avec une esthétique bien à lui, résolument différente de celle des autres clarinettistes de la Nouvelle-Orleans et reconnaissable entre mille. Le style musical de Sidney BECHET a été tellement imité par les clarinettistes du "New-Orleans Revival", qu'il est a presque été galvaudé. Il en va ainsi de tout ce qui touche trop vite trop de monde.

Mais réécoutez l’original pour faire la différence et replacez vous à l’époque, pour apprécier la classe et la modernité du grand Sidney BECHET, notre ami perdu !

* SIDNEY BECHET OU SYDNEY BECHET ? ORTHOGRAPHE DE SIDNEY BECHET

On rencontre souvent sur Internet des pages sur SYDNEY BECHET - Il s'agit bien du grand clarinettiste et saxophoniste de jazz ! Mais la vraie orthographe est Sidney BECHET, celle de Sydney BECHET étant employée à tort.

DISCOGRAPHIE DE SIDNEY BECHET - MEILLEURS DISQUES ET CDs DE SIDNEY BECHET

Sidney BECHET : une discographie époustouflante. Quels CDs de Sidney BECHET écouter de préférence ?

Sidney BECHET New-Orleans Feetwarmers (The Legendary Sidney BECHET, RCA) ; les incomparables BECHET-LADNIER, BECHET-MEZZROW et BECHET-ARMSTRONG ; Sidney BECHET avec Bunk JOHNSON, Albert NICHOLAS (Jazz Classics Blue Note) ; Sidney BECHET "Black Stick" ; Sidney BECHET avec Trixie SMITH ; les fantastiques séries BECHET-LUTER Pleyel Jazz concert ; BECHET "Jazz in Paris" ; Sidney BECHET Claude LUTER and his orchestra ; BECHET-LUTER "Moulin à café" ; Sidney BECHET Olympia 1.000.000° disque ; le disque d'or de Sidney BECHET ; Sidney BECHET "Oh Mon Vieux" ; "The Immortal Sidney BECHET" (Basin Street Blues, Frankie And Johnny, dans les rues d'Antibes etc.) ; Sidney BECHET "Blues In Paris" ; "Sentimental Mr. BECHET" ; disque d'or danse de Sidney BECHET (Summertime, September song, Petite Fleur, Dans les rues d'Antibes, Les Oignons, Si tu vois ma mère) ; "Sidney BECHET Joue Sidney BECHET"... etc.

Disques Vogue Label

BECHET ET LUTER : NOSTALGIE DES DISQUES VOGUE ?

Les disques Vogue sont un label créé à Villetaneuse en 1947 par Léon CABAT, Charles DELAUNEY et Albert FERRERI. Cette firme spécialisée dans les enregistrements de jazz a produit d'excellentes plages de Sidney BECHET et Claude LUTER, bien connues des fans de jazz français.

Visitez aussi la page : CDs DE JAZZ INCONTOURNABLES.

CLAUDE LUTER

Bechet - Luter clarinette

Sidney BECHET & Claude LUTER à la clarinette

Il est difficile de parler de Sidney BECHET, sans mentionner le nom de Claude LUTER. En effet Sidney BECHET, dès son installation en France, choisit de se faire accompagner durant des années par l'orchestre du déjà très célèbre jazzman français : Claude LUTER, clarinettiste et chef d'orchestre, adulé par un très large public, a même déja joué dans quelques grands films et se révèle le partenaire idéal du grand Sidney.

Claude Luter

Claude LUTER
et ses "Lorientais"


Claude Luter

Claude LUTER
enregistrement studio

Aussi, chacun se souvient des précieux enregistrements BECHET-LUTER, notamment l'excellente série des PLEYEL JAZZ CONCERT.

Claude LUTER, jazzman français de dimension internationale saura résister durant toute sa vie aux mouvements "progressistes" du petit monde du jazz, pour s'inscrire comme le plus grand représentant du style New Orleans en France.

Claude LUTER aura joué avec les plus grands jazzmen de son époque, Louis ARMSTRONG, Rex STEWART, Barney BIGARD, Albert NICHOLAS, Mezz MEZZROW, Boris VIAN, Stephane GRAPPELLI, Willie SMITH THE LION, Wilbur de PARIS, Buck CLAYTON, Manu DIBANGO, Jabbo SMITH, Benny WATERS, Earl HINES, Baby DODDS, Trummy YOUNG, Teddy BUCKNER etc.

BIOGRAPHIE DE CLAUDE LUTER

Né à Paris le 20 juillet 1923 d'un père pianiste professionnel, Claude LUTER étudie d'abord le piano, découvre le jazz par le disque, joue d'abord du cornet, puis choisit la clarinette. Pendant l'occupation, il se fait connaître dans des soirées privées.

CLAUDE LUTER ET SES LORIENTAIS

À ses débuts, Claude LUTER est fortement influencé par Johnny DODDS, dont il reprend style et sonorité. C'est le temps légendaire du "Lorientais" (1946), fréquenté par le tout Paris intellectuel (il est alors courant d'y apercevoir Jean-Paul SARTRE, Boris VIAN, Albert CAMUS, Simone de BEAUVOIR, Jacques PREVERT, Paul ELUARD, ou Raymond QUENEAU).

Puis du "Vieux Colombier" (1948), insousciante ère existentialiste d'après-guerre, où le jazz émerge en France.

À cette époque mémorable, l'orchestre de Claude LUTER qui fait les belles nuits de la jeunesse branchée de Paris, joue avec ferveur dans l'esprit du Creole Jazz Band de King OLIVER.

Par la suite on retrouvera Claude LUTER dans les "caves" de Paris, notamment au Caméléon, au Caveau de la Huchette, puis au Slow club de la rue de Rivoli.

CLAUDE LUTER ET SON (SES) ORCHESTRE

Claude LUTER est un remarquable chef d'orchestre. Son autorité naturelle fait de lui un leader qui lui permet de choisir les meilleurs musiciens : aussi "Claude LUTER et son orchestre" le verra entouré de nombre de figures de légende pour ses fans : Christian AZZI, Eddie BERNARD, Yannick SINGERY, Jean-Claude PELLETIER au piano ; le bassiste Roland BIANCHINI fidèle depuis toujours ; Claude RABANIT au cornet ; Les trompettistes Gilles THIBAUT, Pierre DERVAUX ou Guy LONGNON ; Les drummers "MOUSTACHE" GALAPIDES, Teddy MARTIN et Poumy ARNAUD ; Bernard ZACHARIAS, Benny VASSEUR et Christian GUERIN au trombone etc.

CLAUDE LUTER FILMS

Claude LUTER s'impose immédiatement comme l'une des vedettes de cet âge d'or de St Germain des Prés. Il tournera avec Rex STEWART dans le film "Rendez-vous de Juillet" de Jacques BECKER ; "L'amour à 20 ans" de Jacques BARATIER ; "La route du bonheur" avec Sidney BECHET ; "Piedalu député" (un navet) avec avec Sidney BECHET et André REWELIOTTY ; " L’Inspecteur connaît la musique" avec Viviane Romance... Il participera à de nombreuses séquences TV, avec Jean-Chrisophe AVERTY, Jean-Pierre FOUCAULT, Jacques CHANCEL, Guy LUX, Interview avec Juliette GRECO, etc.

CLAUDE LUTER DISCIPLE DE SIDNEY BECHET

La rencontre de Sidney BECHET en 1949 est déterminante pour l'avenir de Claude LUTER. À l'école du maître "qui lui a tout appris" il évolue, s'imprégne de plus en plus de son style de clarinette. Plus tard Claude LUTER se mettra au saxo soprano. Avec succès. Mais les amoureux de la clarinette jazz regrettront évidemment le choix du musicien, malgré l'excellence de son jeu sur l'instrument fétiche du vieux Sidney !

Entre de très nombreux concerts et Festivals de Jazz internationaux aux quatre coins du monde, comme en Amérique du Sud (1957) et en URSS (1962). Claude LUTER participera en mai 1997, au centenaire de la naissance de Sidney BECHET à la Nouvelle-Orléans.

CLAUDE LUTER JAZZ

Claude LUTER peut s'enorgueillir d'une brillante technique et d'une sonorité de clarinette magnifique, servies par un feeling incomparable qui le rapprochent sérieusement de la classe du grand BECHET. Dans sa maturité, Claude LUTER joue avec une émotion, une puissance et une virtuosité comparable à celles des grands musiciens noirs.

Claude LUTER possède un sens aigu de l'improvisation et de l'orchestration et un fait preuve d'un art consommé pour broder de splendides contrepoints. Sa sincérité, son énergie vitale débordante, sa maîtrise musicale et sa précision doublées d'un instinct musical très sûr font de lui le grand clarinettiste de jazz New-Orleans français.

CLAUDE LUTER COMPOSITEUR

Claude LUTER composera de nombreux morceaux dans le pur style New-Orleans, dont certains sont de petits chefs-d'œuvre (Moustache stomp, Tia-Tia, Dadeedah blues, Créole jazz, Blues de la fin, Danger blues).

CLAUDE LUTER VIE PRIVÉE - FAMILLE ET ENFANTS

Claude LUTER était marié à Annie LUTER dont il eut 2 enfants, Isabelle et Eric. Eric LUTER, excellent trompettiste, a repris le flambeau du jazz traditionnel. À côté de la musique, Claude LUTER nourissait une passion pour le judo, la voile, l'aviation et... les trains miniature.

À 83 ans, "Claude LUTER a soufflé sa dernière blue note". Rendons un dernier vibrant hommage à ce merveilleux musicien, grand prêtre du jazz New Orleans.

CLAUDE LUTER DISCOGRAPHIE - CLAUDE LUTER ALBUMS - MEILLEURS DISQUES ET CDs DE CLAUDE LUTER

La discographie de Claude LUTER est impressionnante. Mais quels meilleurs CDs de Claude LUTER écouter ? PIMLICO (1947) - RIZ À LA CRÉOLE (1948) - Orchestre de Claude LUTER, Séries BECHET-LUTER, PLEYEL JAZZ CONCERT (janvier et mars 1952), OLYMPIA CONCERT (1954) - JAZZ SUR LA CROISETTE (1958), avec Barney BIGARD SWINGING CLARINETS (1960), THE PEARLS (1979), Claude LUTER à BUENOS AIRES JAZZ ME BLUES (1957) avec St Louis blues, Wabash blues, Royal Garden blues etc., Claude LUTER QUARTET (1960), The Sidney BECHET LEGACY (1980) etc.

Retrouvez les disques de Claude LUTER dans : CDs DE JAZZ INCONTOURNABLES

JOHNNY DODDS


Johnny Dodds

Johnny DODDS

Johnny DODDS, frère aîné du drummer Baby DODDS, figure parmi les héros du style New-Orleans. Il est l'un des premiers grands clarinettistes de jazz en date : Tout au long des années 20, Johnny DODDS est l'un des musiciens les plus cotés, aussi bien dans les orchestres que dans les studios d'enregistrement.

Johnny DODDS s'est intègré merveilleusement à toutes les formations réputées, comme celles de Kid ORY, King OLIVER, Jelly Roll MORTON, Louis ARMSTRONG (les fameux Hot Five), ou son grand ami Natty DOMINIQUE, avec lesquelles il a gravé de nombreuses plages historiques. Dans ces années fastes, Johnny DODDS enregistre aussi de nombreuses faces sous son propre nom.

BIOGRAPHIE DE JOHNNY DODDS

Johnny DODDS est né en 1892 dans le Mississippi et décédé d'une crise cardiaque en 1940 à Chicago.

Il étudie la clarinette avec avec Lorenzo TIO. Il s'installe à La Nouvelle-Orléans en 1909. Le clarinettiste est engagé par Kid ORY vers 1912, puis King OLIVER en 1916 et Papa CELESTIN en 1918. En 1915, il épouse Bessie MUNSON.

La crise de 1929 met un terme à la grande notoriété de Johnny DODDS. Comme beaucoup de musiciens de cette époque, il va être obligé de trimer pour gagner sa vie. Chauffeur de taxi le jour, il joue en petite formation la nuit, quand se présente l'occasion, mais les temps sont si durs qu'il n'enregistre plus jusqu'en 1938. Son mauvais état de santé retentit sur sa dentition, mais il jouera toujours aussi bien avec de fausses dents.

JOHNNY DODDS LA CLARINETTE BLUES

Johnny DODDS, dont la fraîcheur n'a d'égale que la profondeur dans l'émotion, improvise toujours un contre-chant arpégé, inventif souple et efficace dans les collectifs. Il excelle tout autant dans ses chorus, empreints d'une force affective poignante. Grand spécialiste du blues, Johnny DODDS joue avec une véhémence presque sauvage, une "méchanceté" d'une violence galvanisante. Le clarinettiste utilise une anche très dure, ce qui lui vaut sa sonorité virile, incisive, rude et puissante.

L'écrivain Philippe SOLLERS vouait une sincère admiration à Johnny DODDS :   "J’avais environ treize ans, j’aurais voulu être clarinettiste de jazz, comme Johnny Dodds". "Le plus grand clarinettiste de tous les temps"

Dans sa période jazz, Jean-Christian MICHEL s'est beaucoup inspiré du style de Johnny DODDS, dont il a conservé le bouleversant pouvoir émotionnel. (Loveless love, Oriental man, Joe turner blues, Perdido street blues etc. dans le CD Jean-Christian MICHEL PLAYS JAZZ)

DISQUES ET CDs DE JOHNNY DODDS

Quels CDs de Johnny DODDS à écouter ? Johnny DODDS TRIO ; Johnny DODDS Black Bottom Stompers; Clarinet wobble etc. Visitez : CDs DE JAZZ INCONTOURNABLES 

JIMMIE NOONE

Jimmy Noone

Jimmie NOONE

Jimmie NOONE est né le 23 avril 1895,  et mort d'une crise cardiaque le 9 avril 1944, a lui aussi étudié la clarinette avec Lorenzo TIO, mais aussi avec Sidney BECHET, pourtant plus jeune que lui.

Jimmie NOONE est, avec Johnny DODDS et Sidney BECHET le troisième géant de la clarinette Nouvelle-Orléans. Entre les années 20 et 40, il est même considéré par ses contemporains comme LE plus grand clarinettiste de jazz.

Il joue avec Freddie KEPPARD ainsi qu'avec Buddy PETIT, Kid ORY, Papa CELESTIN, The Eagle Band, et le Young Olympia Band, à Storyville, avant de s'intégrer au Creole jazz band de King OLIVER, puis le Doc COOKE BAND de Freddie KEPPARD avec qui il restera pendant six ans.

ET en 1926, il commence à diriger son propre orchestre à l'Apex club de Chicago. La grande dépression ralentit son activité, mais les années 40 relancent l'intérêt du jazz. On le retrouve juste avant sa mort avec Cab CALLOWAY, et le Kid ORY creole jazz band

 JIMMIE NOONE LA CLARINETTE SOPHISTIQUÉE

Le jeu fluide, volubile, raffiné, voire hyper-sophistiqué de Jimmie NOONE est séduisant, mais ne possède pas l'apreté et la magnificence lyrique de celui d'un Sidney BECHET, ni la véhémence émotionnelle de celui d'un Johnny DODDS. La sonorité presque classique de Jimmie NOONE, sa grande assurance technique ont largement fait école : l'ambition des jeunes clarinettistes de son époque n'était elle pas de jouer comme lui ? Jimmie NOONE a ainsi exercé une influence très importante sur ses contemporains, mais aussi sur ses successeurs : de grands clarinettistes comme Artie SHAW, Omer SIMEON, Albert NICHOLAS, Cecil SCOTT, Jimmy DORSEY, Barney BIGARD, Buster BAILEY et Benny GOODMAN, pour ne citer qu'eux, se sont largement inspirés de lui.

DISQUES ET CDs DE  JIMMIE NOONE

Apex Blues ; My Monday Date ; Blues My Naughty Sweetie Gives To Me ; Sweet Lorraine ; My Daddy Rocks Me ; So Sweet. Visitez : CDs DE JAZZ INCONTOURNABLES

MEZZ MEZZROW

"MEZZROW, réussit avec une rare intelligence à faire revivre l'esprit New-Orleans dans des formes nouvelles légèrement différentes" - Hugues PANASSIÉ (La véritable musique de Jazz)

Mezz Mezzrow

Mezz MEZZROW

MEZZ MEZZROW ÉLÉMENTS BIOGRAPHIQUES

Mezz MEZZROW (de son véritable nom Milton MESIROW), est né à New-York le 9 novembre 1899 et décédé à Paris en 1972. Mauvais garçon, il vole, se came, apprend la musique en prison, et joue dans divers orchestres de Chicago au début des années 20, avant de fonder lui-même plusieurs formations mixtes (musiciens noirs et blancs), d'abord à New York, puis en Europe. En 1945 MEZZROW monte sa firme de disques, KING JAZZ, qui nous vaut la série des célèbres "MEZZROW-BECHET QUINTET & SEPTET".

Mezz MEZZROW tient une place bien part dans le monde du jazz, pour une démarche assez extraordinaire, très en avance sur son temps : Mezzrow s'est volontairement intégré au peuple noir, ce qu'il explique dans son ouvrage littéraire, "Really the blues".

Mezz MEZZROW est considéré comme un des grands jazzmen blanc des styles New-Orleans et Chicago. Car si certains critiquent ce clarinettiste pour son manque de technique et un jeu souvent irrégulier dû aux méfaits de la drogue, nul ne peut contester sa merveilleuse musicalité et son sens inné de l'arrangement chic.

Ce qui est remarquable chez Mezz Mezzrow, c'est son merveilleux sens du blues, du vrai blues "noir" originel, dont l'âme plane sur tous ses enregistrements. Plus encore, Mezz agit comme un "catalyseur", il potentialise ce souffle, cet esprit du blues, même chez les très grands jazzmen noirs qui se sont joints à lui (Blues jam up).

Mezz MEZZROW a joué et enregistré avec les musiciens et orchestres les plus réputés : The AUSTIN HIGH GANG, The JUNGLE KINGS, The CHICAGO RYTHM KINGS, The DISCIPLES OF SWING ; tout comme avec de très grandes stars du jazz : Bessie SMITH, Louis ARMSTRONG, Sidney BECHET, Sammy PRICE, Tommy LADNIER, Zutty SINGLETON, Gene KRUPA, Bix BEIDERBECKE, Red NICHOLS. Benny CARTER, Pops FOSTER, Lionel HAMPTON, Buck CLAYTON, Claude LUTER, Cab CALLOWAY, Eddie CONDON, Cliff JACKSON, Milton SEALEY, Hot Lips PAGE, Fats WALLER, Teddy WILSON, Peanuts HOLLAND, Jimmy ARCHEY, Kansas FIELDS, Mugsy SPANIER, Pops FOSTER, Teddy Frank NEWTON, Teddy BUNN, Lee COLLINS, Art HODES etc. MEZZROW a écrit des arrangements pour Louis ARMSTRONG et bien d'autres sommités du Jazz.

Après plusieurs tournées en Europe dans les années 50, MEZZROW s’installe en France où il enregistre d’excellentes plages avec Lionel HAMPTON, Lee COLLINS, Buck CLAYTON, Claude BOLLING, Claude LUTER, Guy LAFFITE, André PERSIANY.

Hugues PANASSIÉ, grand critique de jazz écrit dans son "Dictionnaire du jazz" : "Mezz MEZZROW représente non seulement un des meilleurs clarinettistes de jazz mais encore le plus grand jazzman de race blanche. Il a su si parfaitement assimiler l’esprit musical des Noirs qu’en l’écoutant on croirait entendre un des grands clarinettistes noirs de la Nouvelle-Orléans".

Mezz MEZZROW a écrit de superbes mélodies : Really the blues, bien sûr, Mineur avec un pont, Gone away blues, Delta Mood, Out of the gallion, Révolutionnary blues etc.

MEZZ MEZZROW - REALLY THE BLUES OU LA RAGE DE VIVRE

Le titre original du livre "Really The blues" reprend celui d'une des compositions majeures de Mezz MEZZROW, "Really The blues", inoublable monument du jazz, enregistré en 1938 par Mezz MEZZROW, Sidney BECHET (clarinette et saxo soprano) Teddy BUNN (Guitare), Cliff JACKSON Piano, Elmer JAMES (basse), Menzie JOHNSON (drums) et le fabuleux trompettiste Tommy LADNIER qui interprète le thème avec une émotion unique de sobriété.
"Really the blues" est un des premiers ouvrages écrits sur le jazz, par un musicien hors normes prosélyte de la musique noire. "La rage de vivre" exprime dans toute la saveur littéraire de l'argot des musiciens New-Yorkais, l'esprit du blues blotti entre spleen et pulsion vitale.

Cette autobiographie de Mezz MEZZROW, rédigée en collaboration avec Bernard WOLFE, préfacée par Henry MILLER, et traduite en Français sous le titre "La Rage de vivre" par Marcel DUHAMEL, est absolument remarquable pour la lumière qu'elle apporte sur l'histoire du jazz des années 30, vécue "de l'intérieur".

MEZZROW livre ses souvenirs d'enfant de la middle class, livré à lui-même (Mezz se fait épingler pour un stupide vol de voiture, et s'initie à la flûte, au saxophone puis à la clarinette en prison, ayant choisi de purger sa peine dans un pénitencier pour noirs) ; puis il nous fait découvrir sa vie cahotique d'adulte durant la crise des années 30, musicien dans les speakeasies, les fumeries d'opium et les bistrots mal famés d'Al CAPONE. Enfin il exprime son appétance à la vie dans son combat terrible contre la drogue.

MEZZROW confesse en l'assumant son addiction aux drogues douces puis de plus en plus dures, et sa volonté finale de s'en séparer. Il exprime tout au long de l'ouvrage son attachement sincère au peuple noir, et son admiration pour cette musique qu'il aime et qu'il appelle le "jazz authentique".

MEZZ MEZZROW VIE PRIVÉE

Car des années 20 à 40, voire plus, Mezz MEZZROW est plus connu comme sympathique dealer de cannabis que comme musicien : "If you're a viper", "Muggles King," sont des morceaux qui ironisent à ce sujet.

Cohérent avec ses idées, Mezz MEZZROW a épousé Johnnie MAE, une blueswoman noire, et s'est même installé à Harlem. Au cours de sa vie, Mezz MEZZROW a noué une profonde amitié avec Hugues PANASSIÉ, et a joué en France avec Claude LUTER, Claude BOLLING, Guy LAFFITE, André PERSIANY, Jean-Christian MICHEL.

DISQUES ET CDs DE MEZZ MEZZROW

CDs de Mezz MEZZROW à écouter : MEZZROW-BECHET-LADNIER QUINTET, MEZZ MEZZROW à la Schola Cantorum (Mineur avec un pont), MEZZ in Paris, MEZZIN AROUND, Toutes la série MEZZROW-BECHET QUINTET & SEPTET chez King Jazz, Blues jam up du bles à l'état pur - Voir CDs DE JAZZ INCONTOURNABLES.

  ALBERT NICHOLAS

Albert Nicholas

Albert NiICHOLAS

BIOGRAPHIE D'ALBERT NICHOLAS

Albert NICHOLAS est né à La Nouvelle-Orléans en 1900 et mort à Bâle en Suisse en 1973.

Il a étudié la clarinette avec Lorenzo TIO et joué avec tous les plus grands jazzmen : King OLIVER, Bunk JOHNSON, Kid ORY, Baby DODDS, Mugsy SPANIER, Mezz MEZZROW, Luis RUSSEL, Chick WEBB, Louis ARMSTRONG, Jelly Roll MORTON, Fats WALLER, Zutty SINGLETON, Art HODES, Sidney BECHET, Claude LUTER...

Albert NICHOLAS a vécu lomgtemps aux Etats Unis, puis en Asie, en Egypte, et enfin en Europe où il finira ses jours après avoir enregistré de superbes faces.

ALBERT NICHOLAS LA CLARINETTE DE L'ÉLÉGANCE

Albert NICHOLAS, clarinettiste trop peu connu, se pare d'un jeu d'une suprême élégance. Il possède une maitrise technique et un swing saisissants. Son style d'inspiration créole, sobre dans sa volubilité, maîtrisé, très musical et raffiné exploite avec souplesse des ornementations du meilleur goût. Jazzman ouvert à toutes les innovations du jazz, musicien exceptionnel, son caractère effacé ne lui a malheureusement pas permis d'accéder à la notoriété qu'il aurait mérité.

DISQUES ET CDs D'ALBERT NICHOLAS

Avec Luis RUSSEL : Jersey lightnin,  Avec Baby DODDS : Wolverine blues, Old man River, Jazz sur la Croisette, Albert NICHOLAS-Mezz MEZZROW, Albert NICHOLAS-Claude LUTER, Americans in Europe, Albert NICHOLAS présente Miriam KLEIN,  Let Me Tell You... Visitez : CDs DE JAZZ INCONTOURNABLES

  BARNEY BIGARD

Barney Bigard

Barney BIGARD

Leon Albany "Barney" BIGARD né le 3 mars 1906 à la Nouvelle-Orléans dans une famille créole, est mort en 1980 à Culver City en Californie. Barney commence l'étude de la clarinette comme presque tous les autres clarinettistes de sa génération avec Lorenzo TIO, joue avec King OLIVER, Luis RUSSEL et Jelly Roll MORTON à Chicago dès les années 1920. En 1927, Duke ELLINGTON l'engage à New-York comme soliste jusqu'en 1942, période où il composeront tous deux le fameux Mood Indigo.

Barney BIGARD rejoint ensuite Kid ORY à Los Angeles, puis Louis ARMSTRONG (All stars, Satch plays Fats, Plays Handy). Barney BIGARD se produit ou enregistre ensuite avec Nat King COLE, Ella FITGERALD, Pearl BAILEY, Eartha KITT, Glenn MILLER, Sidney BECHET, Albert NICHOLAS, Mezz MEZZROW, Claude LUTER.

BARNEY BIGARD SURFING ON THE CLARINET

Barney BIGARD s'impose par un style de clarinette extrêmement original. Sa sonorité limpide met en valeur des glissendos et coulés qui sont exécutés avec un art inimitable. Sa clarinette donne l'impression de surfer entre les notes. Alliance de perfection technique, de swing et de feeling, Barney BIGARD a fait de nombreux adeptes.

DISQUES ET CDs DE BARNEY BIGARD

Barney BIGARD and His Jazzopators : Caravan, Early Mornin', Honey Hush ;  Avec Glenn MILLER Orchestra Moonlight Serenade, Little Brown Jug and Tuxedo Junction ;  Avec Jelly Roll MORTON : Dead Man Blues, Turtle Twist  ;  Saratoga Swing ;   A Portrait of Bert WILLIAMS ;   Dusk on the Desert ;   Avec Duke ELLINGTON : The Mooche, Tiger Rag,  Rose Room,  Clarinet Lament,  Across the track blues ;   Avec Rex STEWART : I know that you know ;   Avec Louis ARMSTRONG : Satch plays Fats Black & blue, Squeeze Me, Louis Armstrong plays W.C Handy St louis blues, Yellow dog blues, loveless love, Chantez-les bas, Beale street blues ; Avec Claude LUTER : Swinging Clarinets ;  The Pearls. Visitez : CDs DE JAZZ INCONTOURNABLES

  BENNY GOODMAN

Benny Goodman

Benny GOODMAN"
"King of Swing"

Benny GOODMAN est un clarinettiste et chef d'orchestre de jazz américain, né le 30 MAI 1909 à Chicago, et décédé d'une crise cardiaque, le 13 juin 1986 à New York. Sa brillante carrière lui a permis de se faire consacrer "Roi du swing".

BENNY GOODMAN LA CLARINETTE "SWING"

C'est Benny GOODMAN qui lance en effet la mode du JAZZ "SWING" : Cette étiquette commerciale, qu'il ne faut surtout pas confondre avec le swing véritable des musiciens noirs (pulsation élastique de la musique), apporte au jazz une popularité qu'il n'avait jamais connues auparavant. En 1934, en sortie provisoire de la crise de 29, Benny GOODMAN crée son Big Band, qui deviendra un des orchestres les plus populaires de "l'ère du swing".

Benny GOODMAN est un clarinettiste virtuose avec une technique instrumentale brillante, un jeu souple et délié sur tout le registre.

Benny GOODMAN n'en est pas pour autant reconnu par les "purs" jazzmen : ce musicien distille à la perfection un Jazz "blanc", certes très technique et il faut le dire, musical, mais sans grand caractère émotionnel ni saisissante authenticité.

En fait, Benny GOODMAN a su remarquablement se vendre. Il se dote bien avant l'heure d'une promotion médiatique inégalée. Il comprend aussi l'intérêt de s'entourer de jazzmen et de musiciens de renom, voire de vedettes, comme le trompettiste Harry JAMES. Il intégre ainsi dans son orchestre d'excellents musiciens blancs et d'authentiques jazzmen noirs : Fletcher HENDERSON, Edgar SAMPSON, Benny CARTER, Bud FREEMAN, Charlie CHRISTIAN, Gene KRUPA et Dave TOUGH, Teddy WILSON, puis Lionel HAMPTON, Cootie WILLIAMS. Les arrangements sophistiqués de Benny GOODMAN sont réalisés par Fletcher HENDERSON en personne !

Benny GOODMAN a su séduire les médias par des événementiels déjà d'avant-garde, puisqu'il enregistrera des "Live" dans nombre de capitales étrangères, affirmant ainsi son impact international ; des œuvres de musique classique (Concerto pour clarinette de MOZART, pièces de George GERSHWIN, ou compositions mineures de Béla BARTOK), pour attirer l'attention sur le fait qu'il était un musicien complet...

La notoriété de Benny GOODMAN lui a permis de jouer avec des très grands noms du jazz comme Louis ARMSTRONG, Billie HOLIDAY, Ella FITZGERALD, Count BASIE, Bessie SMITH, ou Bix BEIDERBECKE.

DISQUES ET CDs DE BENNY GOODMAN

Benny GOODMAN a produit une quantité impressionnante de disques : Stomping at the Savoy ; Swing with Benny GOODMAN and His Orchestra ; Benny GOODMAN and His Orchestra ; Original Benny Goodman Trio and Quartet Sessions ; Benny GOODMAN and the Giants of Swing ; Benny GOODMAN plays GERSCHWIN ; Concerto pour clarinette de MOZART ; Contrastes pour clarinette de Bela BARTOK. Et ses enregistements live : 40th Anniversary Concert ; Benny GOODMAN in Moscow ; Benny GOODMAN Live at Carnegie Hall ; Benny in Brussels...

  AUTRES GRANDS MUSICIENS DE LA CLARINETTE JAZZ NEW-ORLEANS

Nous retiendrons les noms d'Alphonse PICOU, George LEWIS, Artie SHAW, Omer SIMEON, Buster BAILEY… qui sont à compter parmi les autres grands pionniers de la clarinette Jazz. Ces brillants clarinettistes qui mériteraient chacun un long paragraphe nous ont laissé de superbes enregistrements.

  LA CLARINETTE JAZZ AUJOURD'HUI DANS LE NEW-ORLEANS REVIVAL

Alain Marquet

Alain MARQUET
N.O. Jazz Revival

Combien de clarinettistes ont su perpétuer, voire renouveler l'esprit des inventeurs du jazz ? Bien sûr les Claude LUTER, Maxim SAURY, Acker BILK et autres mémorables pionniers du jazz ont apporté largement leur part.

Mais qui sont aujourd'hui les meilleurs représentants mondiaux de ce New Orleans jazz revival ? Les bons et très bons ne manquent pas, souvent remarquables pour leur éblouissante technique. Parmi les plus grands :

Le clarinettiste danois Claus FORCHAMMER improvise avec aisance dans le style DODDS ; le français George MARTIN interprète presque note pour note avec beaucoup de réalisme et de pugnacité le répertoire de DODDS ; Alain MARQUET, certainement l'un des meilleurs clarinettistes de jazz actuels, joint à une sonorité exceptionnelle, musicalité, inspiration et technique impressionnante. Son style bénéficie d'une immense culture de jazz, de DODDS à BECHET des années 40.  Alain MARQUET obtint le prix Sidney BECHET décerné par l'Académie de Jazz en 1973.


  LA CLARINETTE JAZZ AUJOURD'HUI DANS LE JAZZ "MODERNE"- ERIC DOLPHY, MICHEL PORTAL, JAN GARBAREK, TONY SCOTT

Louis SCLAVIS

Louis SCLAVIS
Jazz moderne

Aujourd'hui de nombreux clarinettistes comme Eric DOLPHY, premier grand soliste sur clarinette basse ; Michel PORTAL (jazzman français, clarinette en Sib, en la, clarinette basse, aussi bien en jazz que musique classique) ; Louis SCLAVIS (Clarinettes, saxos, Prix Django Reinhardt 88), passionné de création musicale alternative sur les chemins pas évidents de lointaines lumières ; Jan GARBAREK (saxos, clarinette Sib (si bémol) et clarinette basse en sib).

Ces chercheurs de sons et d'harmonies inouïes utilisent dans le modernisme, avec une technique instrumentale souvent époustouflante les ressources sans limites de ce magnifique instrument.

Notons aussi le nom des musiciens Buddy de FRANCO, James CARTER, Don BYRON, John SURMAN, adeptes de la clarinette basse, et les clarinettistes (Sib) Jimmy GIUFFRE et Tony SCOTT, en espérant n'oublier personne...


Aimer la Musique, implique de savoir l'aborder sans sectarisme. Aimer la Musique, c'est être ému par la magnificence géniale d'un Jean-Sébastien BACH (Passion selon Saint Matthieu) ou la limpdité d'un Wolfgang Amadeus MOZART (Concerto pour clarinette, Requiem), mais aussi savoir goûter à la somptuosité sensuelle d'un Sidney BECHET (Blue horizon, Black Stick, Sweet patootie), le cri douloureux d'un Johnny DODDS (Perdido Street Blues, Red Onion blues), ou la splendeur du jeu ciselé d'un Louis ARMSTRONG (Tight like This, West end blues, Wild man blues)... pour ne citer qu'eux !

Aimer la Musique c'est ne pas oublier que la musique est en perpétuelle évolution... C'est alors accepter de découvrir et comprendre les expériences de l'extrême modernité...

Mais aimer la Musique ce n'est pas non plus aimer n'importe quoi ! Aimer la Musique c'est savoir rester ouvert, tout en restant sélectif : la musique est un diamant enfoui dans une glutineuse gangue de déchets !

Aimer la Musique c'est aimer la vie, l'amour, la liberté, la découverte, la beauté. C'est choisir parmi la rareté de talents réels, et sans craindre l'opprobre du "Musicalement correct", l'écho enchanteur qui répond à sa propre sensibilité.

* VISITEZ LA PAGE "CLARINETTISTES CELÈBRES" POUR CONNAÎTRE LES GRANDS CLARINETTISTES JAZZ ET CLASSIQUE !

   JEAN-CHRISTIAN MICHEL LE CROSSOVER JAZZ-CLASSIQUE
 

JEAN-CHRISTIAN MICHEL JAZZMAN

Jean-Christian MICHEL est un amateur passionné de jazz qui fut aussi un authentique jazzman. Dès son adolescence, encore jeune étudiant en médecine, Jean-Christian MICHEL était déjà connu dans le cercle fermé des musiciens de jazz :

Il avait déjà joué avec d'imposants musiciens comme Kansas FIELDS, Stéphane GRAPPELLI, Peanuts HOLLAND, Claude LUTER, André REWELIOTTY, François de ROUBAIX, Jimmy SMITH etc. Par la suite, devenu mondialement célèbre, il jouera ou enregistrera avec de très grands jazzmen comme Duke ElLLINGNTON, Mezz MEZZROW, KENNY CLARKE, et des pointures de la taille de Daniel HUMAIR, Henri TEXIER, GUY PEDERSEN...

Recemment, Jean-Christian MICHEL vient de sortir un nouveau disque : un CD de jazz très différent de tous ses autres albums de Musique sacrée, où il renoue un instant avec ses premières amours : "JEAN-CHRISTIAN MICHEL PLAYS JAZZ".

Jean-Christian MICHEL joue Johnny DODDS, et c'est un délice dans "Loveless love" ou "Joe TURNER blues". Son interprètation de grands standards - comme par exemple "Black & blue" - met en lumière son feeling, sa légendaire expressivité et sa sonorité inimitable.

Jean-Christian Michel

Jean-Christian MICHEL

JEAN-CHRISTIAN MICHEL COMPOSITEUR

Jean-Christian MICHEL, après sa "période jazz", a été le premier créateur à marier jazz et musique sacrée en conservant l'esprit des deux genres musicaux.

Compositeur et clarinettiste, il a naturellement écrit principalement pour clarinette et orchestre, avec plus d'une centaine d'œuvres à son répertoire.

Son style d'écriture extrêmement original s'enrichit de toute une culture de jazz (de King OLIVER, à l'ACID SWING et au jazz contemporain, en survolant le jazz fusion, Miles DAVIS, John LEWIS) et de musique classique (du chant grégorien, la musique médiévale, à Olivier MESSIAEN, Louis VIERNE ou Jehan ALAIN, avec une passion évidente pour Jean Sébastien BACH).

CROSSOVER JAZZ-CLASSIQUE À LA CLARINETTE

Parmi les premiers initiateurs du courant crossover "jazz-classique", Jean-Christian MICHEL a su créer une expression unique en son genre : inspiration, rigueur d'écriture, vitalité et pulsation concourrent à une sensation d'équilbre, de dynamique et de bien-être.

L'orchestration de Jean-Christian MICHEL associe clarinette, orgue et synthétiseurs : cette instrumentation originale, propre au compositeur, apporte un son nouveau, inattendu, parfois mystérieux voire révolutionnaire, dans l'univers tant du jazz que celui de la musique classique.

Tour à tour apaisante, envoûtante ou éblouissante, la musique de Jean-Christian MICHEL, suscite une émotion dont la profondeur ne cesse d'étonner.

JEAN-CHRISTIAN MICHEL INTERPRÈTE À LA CLARINETTE

Jean-Christian MICHEL possède une sonorité de clarinette exceptionnelle, presque transparente, dense, ronde et chaleureuse, à mi-chemin du classique et du jazz. À l'instar des jazzmen, il épuise les ressources de l'expressivité pour une interprétation aux surprises toujours renouvelées.

DISQUES ET CDs DE JEAN-CHRISTIAN MICHEL

A écouter absolument le merveilleux Concerto de Port-Maria et des pièces très originales de "Jazz et Musique sacrée" pour orgue, clarinette, basse et percussions, comme Vision d'Ezéchiel, Eve des Origines, Ouverture spatiale, Les Paraboles de l'Espace… sans omettre son superbe arrangement du Concerto d'Aranjuez (disque de diamant) .

Visitez la page : Disques et CDs de Jean-Christian MICHEL - Un disque de Jazz : Jean-Christian MICHEL PLAYS JAZZ

  LA CLARINETTE DANS LES MUSIQUES FOLKORIQUES ET LE KLETZMER

La clarinette tient aussi brillament sa place dans de nombreuses musiques folkloriques :

CLARINETTISTES DU MASSIF CENTRAL

Dans le centre de la France et notamment dans le massif central, la clarinette est employée aussi bien dans le folklore régional que dans les bals.

CLARINETTISTES DE BRETAGNE

la clarinette est un instrument à part entière. Elle est utilisée dans les danses traditionnelles par un "sonneur de clarinette", presqu'au même titre que la cornemuse et le biniou. Détail amusant : Les clarinettistes de Jazz n'appellent-ils pas la clarinette "leur biniou" ?

CLARINETTE KLETZMER

La clarinette est bien représentée dans la musique rituelle yiddish (klezmer). Dans cette musique festive elle supplante désormais le violon.

CLARINETTE TZIGANE

Les communautés juives et tsiganes d'Europe centrale usent d'un répertoire à peu près semblable pour animer fêtes et mariages, où elles peuvent exprimer leur talent.

CLARINETTE DE LA PENINSULE BALKANIQUE ET DE LA TURQUIE

La clarinette est répandue dans les musiques folkloriques en Bulgarie, en Roumanie, en Croatie, en Serbie et en Grèce. Cependant elle ne supplante pas le taragot, bois à anche simple, mais à perce conique. Dans la musique turque, l'instrument est souvent en métal - ce qui la fait vaguement ressembler à un saxo-soprano. Mais la perce est bien cylindrique et le son ressemble certainement à celui d'une clarinette. Le jeu des clarinettistes de ces régions s'éloigne totalement de celui de "la clarinette classique", en faisant d'incessants appels aux glissandos et autres inflexions caractéristiques qui veulent rappeler la voix humaine.

Encore très peu d'usage de la "clarinette moderne" en Afrique et en Asie... A suivre !

DISQUES ET CDs DE CLARINETTE EN MUSIQUE FOLKLORIQUE ET KLETZMER

Quels CDs de clarinette en musique folklorique et en musique klezmer écouter ? Visitez la page : CDs DE JAZZ ET MUSIQUES FOLKLORIQUES. 

Plays jazz Jean-Christian Michel

Jean-Christian MICHEL "PLAYS JAZZ"
Nouvel album du clarinettiste jazzman

Tous ceux qui ont aimé les enregistrements classiques de Jean-Christian MICHEL ne risquent pas d'être déçus par ce nouveau disque... de Jazz. L'esprit du compositeur plane sur tous les arrangements, et la sonorité inimitable de sa clarinette ajoute son indicible magie à la musique. Découvrez Jean-Christian MICHEL en Jazzman et ressentez des émotions nouvelles !

Black & blue - Loveless love - St James infirmary - Joe Turner blues - Careless love - Oriental man - Lonesome blues - Perdido street blues - When the saints go marchin’in - Blues des années 60

VISITEZ LA PAGE :

[ JEAN-CHRISTIAN MICHEL JAZZMAN ]

ViSIONNER LA NOUVELLE VIDEO JAZZ

[ JEAN-CHRISTIAN MICHEL PLAYS JAZZ ]


NOUVELLES VIDEOS DE JEAN-CHRISTIAN MICHEL

Music video clip Jean-Christian Michel

 
BACH JAZZ JEAN-CHRISTIAN MICHEL
 
 
 
 
JEAN-CHRISTIAN MICHEL EN CONCERT :JAZZ & MUSIQUE SACRÉE
 
JEAN-CHRISTIAN MICHEL GRANDS SPECTACLES SON & LUMIÈRE
JEAN-CHRISTIAN MICHEL PLAYS JAZZ
JEAN-CHRISTIAN MICHEL INTERVIEWS

VISIONNER / TÉLÉCHARGER LES CLIPS VIDEO

DÉCOUVREZ DISQUES CDs & DVDs DE JEAN-CHRISTIAN MICHEL
Disques DVDs et Concerts Clarinette et Orgue d'un type nouveau

PLAN DU SITE

RETOUR SOMMAIRE : La clarinette de A à Z ----------------------------SUITE : CDs et Partitions de clarinette
 

To English site