Accueil Biographie Concerts CDs Partitions Presse Clarinette Studio News Mp3 Commande Contact

ORGUE HAMMOND - ORGUE ELECTRONIQUE - ORGUE NUMÉRIQUE - ORGUES AMPLIFIEES (Hammond, électrique, électronique et numérique) - ORGUE HAMMOND DÉFINITION - ORGUE HAMMOND CLAVIERS - HISTOIRE DE L'ORGUE HAMMOND - ORGUE HAMMOND B3 EN JAZZ - ORGUE ÉLECTRONIQUE - ORGUE ÉLECTRONIQUE DÉFINITION - ORGUE ÉLECTRONIQUE FONCTIONNEMENT - ORGUE ÉLECTRONIQUE CLAVIER - SYNTHÈSE DES TIMBRES DE L'ORGUE ÉLECTRONIQUE - MIDI ORGUE - ORGUE NUMÉRIQUE OU DIGITAL DÉFINITION - ORGUE NUMÉRIQUE LITURGIQUE CLASSIQUE - ÉCHANTILLONNAGE DE L'ORGUE NUMÉRIQUE OU SAMPLING - RESTITUTION SONORE DES SONS SAMPLÉS - L'ORGUE NUMÉRIQUE VIRTUEL - COMPARAISON ORGUE NUMÉRIQUE ET SYNTHÉTISEUR - SITES D'ORGUE ÉLECTRONIQUE - LA CLARINETTE INSTRUMENT DE MUSIQUE ! - NOUVELLES PARTITIONS DE CLARINETTE - NOUVEAU DVD MUSIQUE - 2 NOUVEAUX CDs MUSIQUE SACREE : CRUCIFIXUS, EVE DES ORIGINES - INFORMATIONS DANS LES NEWS

 
ORGUES AMPLIFIÉES
ORGUE HAMMOND - ORGUE ÉLECTRONIQUE - ORGUE NUMÉRIQUE

Orgue numérique

PAR JEAN-CHRISTIAN MICHEL COMPOSITEUR
-

Orgue numérique dans "La Cathédrale des Brumes"

L'Orgue Numérique, L'Orgue Hammond, Les Orgues Electriques et Electroniques Sont Des Instrument de Musique à Clavier Qui Produisent des Sons Censés Imiter l'Orgue à Tuyaux, Grâce à Différentes Technologies, Dont Les Circuits Oscillants Ou Le Codage Numérique. Les Orgues Electriques Utilisent Tous Un Système d'Amplification Avec Diffusion Sonore Par Haut-Parleurs - Histoire, Description et Fonctionnement Des Orgues Amplifiées : Le Hammond B3, Clavier, Pédalier, Et Leslie - L'Orgue Numérique : Echantillonage Ou Sampling, Synthèse Sonore, Harmonisation, Système Midi - Comparaisons Entre Orgue à Tuyaux, Orgue Numérique, Synthétiseur et Orgue Virtuel.

New !  Jean-Christian Michel
Online Music Jean-Christian Michel

ORGUE HAMMOND - ORGUE ÉLECTRONIQUE, ORGUE NUMÉRIQUE - SOMMAIRE

ORGUES AMPLIFIEES (ORGUE HAMMOND, ELECTRONIQUES, NUMÉRIQUES) - ORGUE HAMMOND - DESCRIPTION ORGUE HAMMOND - CLAVIERS ORGUE HAMMOND - HISTOIRE DE L'ORGUE HAMMOND - ORGUE ELECTRONIQUE - DEFINITION ORGUE ÉLECTRONIQUE - FONCTONNEMENT DE L'ORGUE ELECTRONIQUE - CLAVIER DE L'ORGUE ELECTRONIQUE - SYNTHESE DES TIMBRES DE L'ORGUE ELECTRONIQUE - MIDI ORGUE - ORGUE NUMERIQUE OU DIGITAL - ORGUE NUMERIQUE LITURGIQUE CLASSIQUE - ÉCHANTILLONNAGE DE L'ORGUE NUMERIQUE OU SAMPLING - ORGUE NUMERIQUE VIRTUEL - ORGUE NUMERIQUE ET SYNTHETISEUR - SITES ORGUE ELECTRONIQUE

ORGUES AMPLIFIÉES

DÉFINITION ORGUE ÉLECTRONIQUE

L'orgue électronique est un instrument de musique à clavier qui produit des sons imitant l'orgue à tuyaux grâce à des circuits oscillants. Tous les orgues électroniques ou électroacoustiques sont des orgues électriques utilisant un système d'amplification qui transforme les oscillations électriques des générateurs en ondes sonores amplifiées, et diffusées par des haut-parleurs.

Abandonnons ainsi l'orgue à tuyaux traditionnel, pour découvrir les avancées de nouvelles technologies électroniques. Certes ces nouvelles disciplines n'en sont encore qu'à leurs débuts. Il serait injuste de comparer l'orgue ou le piano qui ont des centaines d'années d'histoire (voire deux milliers pour l'orgue à cloche de CTESIBIOS) à une expérience de synthèse sonore qui n'en a pas cinquante.
Mais la technologie électronique et numérique évolue à pas de géants, tous les ans il y a quelque chose de nouveau, et il serait stupide de passer sous silence les instruments de demain.

La technologie des orgues amplifiées utilise à la place du son émis par les tuyaux, les signaux de générateurs électroacoustiques. Ceux-ci sont retransmis par des haut-parleurs après transit dans un amplificateur.

ORGUE HAMMOND

Orgue Hammond, Claviers presets et drawbars

Claviers presets et drawbars Hammond

Ne jetons pas aux oubliettes le fantastique orgue HAMMOND, fier de ses tirasses et des effets tirés du légendaire "Leslie". De nombreux musiciens de Jazz ne jurent encore que par lui.

DÉFINITION DE L'ORGUE HAMMOND

L'orgue Hammond est un orgue électro-acoustique qui fonctionne grâce un générateur de sons à roues phoniques, le "ToneWheel Generator" pour produire des sons de flutes rappellant ceux d'un orgue à tuyaux.

FONCTIONNEMENT DE L'ORGUE HAMMOND

un moteur tournant à vitesse constante entraine des roues dentées face à un électro-aimant, délivrant ainsi un signal sinusoidal.

Le signal sonore ainsi produit est récupéré et amplifié. La hauteur du son est fonction du nombre de plateaux dentés. Le timbre est déterminé par un jeu de tirasses (drawbars) qui rajoutent des harmoniques à la fondamentale.

DRAWBARS OU TIRETTES OU TIRASSES DE L'ORGUE HAMMOND

Le timbre complet d'un son est donc déterminé par un jeu de drawbars. L'ajout d q'harmoniques est appelé synthèse additive par opposition à la synthèse soustractiveui supprime des harmoniques en filtrant un son très riche.

Outre la position des drawbars, modifiable en "temps réel", un son peut être déterminé par les presets. Les drawbars permettent en combinant des sons de flûtes, comme dans un orgue à tuyaux, de s'approcher des timbres magiques de l'orgue d'église.

Mais l'orgue HAMMOND a ses sonorités particulières avec leur originalité propre, ce qui lui donne à ses vraies lettres de noblesse. Un système d'amplification à lampes donne à l'instrument sa sonorité claire, nette et chaude.

CABINE LESLIE DE L'ORGUE HAMMOND

Une cabine Leslie peut être adjointe à l'orgue Hammond, produisant son effet de phasing par effet Doppler.

CLAVIERS ET PÉDALIER DE L'ORGUE HAMMOND

L'orgue Hammond possède deux claviers et un pédalier. Chaque touche établit le contact sur 9 lamelles qui activent simultanément les 9 harmoniques. Le défaut d'un "clic" électrique lorsque la touche est enfoncée, est caractéristique des orgues Hammond et très apprécié des aficionados de ces orgues légendaires

HISTOIRE DE L'ORGUE HAMMOND

Orgue Hammond

Orgue Hammond B3

L’orgue HAMMOND a été inventé inventeur en 1934 par Laurens HAMMOND. Cet instrument électromécanique destiné à imiter l'orgue à tuyaux était destiné aux églises.

En fait le son particulier et bien caractéristique de l'instrument a vite conquis le monde. Il faut bien dire que si l'orgue HAMMOND emporta l'adhésion des jazzmen dans les années 70, il fut boudé par les musiciens classiques...

La musique classique n'aime que la tradition ou l'extrême modernisme et se méfie de tout ce qui sort du rang trditionnel ! Les musiciens de Jazz au contraire ont apprécié les possibilités offertes par l'orgue HAMMOND et l'inimitable vibrato qu'il produisait avec son deuxième générateur spécial.

L'orgue HAMMOND est toujours largement utilisé, notamment dans les églises aux USA pour la musique GOSPEL. L'orgue HAMMOND a sorti plusieurs séries de modèles. Orgues Hammond E, modèle destiné aux églises avec pédalier, puis B-A, C, CV, RT-2 ou B2...

ORGUE HAMMOND B3 EN JAZZ

L'orgue HAMMOND B3, la Rolls des orgues HAMMOND, répond en de nombreux points au critères de la musique de Jazz. Il fut l'instrument du grand organiste noir Jimmy SMITH, d'Eddie LOUIS, Carlos SANTANA et de Rhoda SCOTT. L'orgue Hammond B3 utilise un systtème de percussion et un jeu de tirettes linéaires.

L'orgue Hammond s'adjoint souvent une cabine Leslie, sorte de monitor tournant qui crée des sons spécifiques remarquables par leur vibrato naturel.

Jean-Christian MICHEL lui-même a récemment utilisé un orgue HAMMOND B3 dans son "Oratorio de Noel" pour la chaleur de son timbre si caractéristique lié à la tradition du Gospel (Ecoutez son dernier remix sur disque "REQUIEM").

Aujourd'hui, de nombreux synthétiseurs et orgues numériques reproduisent virtuellement le son magique de l'orgue HAMMOND, mais sans jamais y pavenir avec le même grain.

ORGUE ÉLECTRONIQUE

L’idée de construire des instruments de musique électroniques est née avec la technologie des générateurs de circuits oscillants. C'est pourquoi l’orgue électronique fut le premier pas dans l'avénement de la musique électro-acousique.

Plusieurs technologies se succédent dans la synthèse sonore : Les premières orgues électroniques utilisent un signal rectangulaire dérivé du "Trigger" de SCHMIDT (FARFISA, VISCOUNT etc.) Inutile de dire que comme ce type de signal n'existe pas dans un son réel, le résultat s'est retrouvé au niveau des possibilités. On pense alors à un oscillateur générant un signal en dents de scie, plus proche de a réalité, mais Ô combien insuffisant, de par son incapacité à additionner avec réalisme plusieurs jeux entre eux...

On se souvient alors de l'Orgue DEREUX, avec son générateur à plateaux rotatifs utilisant des sons enregistrés. Malgré ses défauts, le "DEREUX" est cependant le précurseur révolu des orgues numériques. Les sonorités de l'orgue électronique ressemblent à celles d’un orgue classique, mais sont incapables de l'égaler. On reconnait toutefois une une certaine qualité à quelques instruments, comme par exemple l'orgue électronique JOHANNUS. Oublions les modèles d'orgues électroniques pour enfants comme les anciens FARFISA ou le VISCOUNT du début, qui ont quelque peu contribué à dénaturer l'image de ce lointain ancêtre de l'orgue digital.

FONCTONNEMENT SIMPLIFIÉ DE L'ORGUE ÉLECTRONIQUE

L'orgue électronique fonctionne grâce à plusieurs oscillateurs qui génèrent en continuité des signaux électriques alternatifs (rectangulaires ou en dents de scie), correspondant chaque fois à une note : chaque note de la gamme a ainsi son générateur.

CLAVIER ET PÉDALIER DE L'ORGUE ÉLECTRONIQUE

Les touches du clavier de l'orgue électronique agissent alors comme interrupteurs : le courant ne passe que lorsque la touche est enfoncée, fermant alors le circuit et ferme, et permettant l'émission du son.

Le clavier de l'orgue électronique adopté la norme du clavier de 5 octaves à 61 touches, comme tous les instruments à clavier modernes. Les contacts sont synchronisés de manière à ce que le son soit apparemment émis par le point de poussée. Certaines orgues électroniques peuvent posséder plusieurs claviers, d'autres un pédalier, qui fonctionne selon le même principe.  

SYNTHÈSE DES TIMBRES DE L'ORGUE ÉLECTRONIQUE

Le timbre est produit par l'addition ou la soustraction d'un certain nombre d'harmoniques à la fondamentale. Les oscillateurs génèrent un son globalement riche, dont un jeu de filtres va pouvoir supprimer des harmoniques.

Pour simplifier, le timbre de l'orgue électronique sera déterminé par synthèse soustractive : des modules qui coupent des harmoniques aigus vont permettre l'élaboration de jeux de fonds (flûtes, bourdons, principaux). Les anches (trompettes, bassons, clarinettes, cromornes, hautbois), seront façonnées au contraire par des filtres qui coupent Certaines harmoniques graves.

Mais tout ça, c'était avant ! Passons vite maintenant à l'orgue numérique.

ORGUE NUMÉRIQUE OU DIGITAL

Orgue numérique vittuel

L'orgue numérique restitue des
sons samplés d'orgues à tuyaux

ORGUE NUMÉRIQUE DÉFINITION

Un orgue "numérique" ou " digital" est un l'instrument qui utilise pour imiter l'orgue liturgique, un système de gestion du son basé sur l'informatique, avec les deux paramètres + et - , donc comparable à celui d'un ordinateur.

Ceci pour bien différencier l'orgue numérique des orgues électroniques analogiques de l'ancienne génération. Dans l'orgue numérique classique, le son n'est pas synthétisé comme dans l'orgue électronique, ou imité, comme dans l'orgue Hammond. C'est un authentique son de tuyau d'orgue qui est enregistré numériquement, ordonnancé sur un clavier, et restitué avec un système d'amplification .

ÉCHANTILLONNAGE OU SAMPLING

Le principe mis en œuvre dans l'orgue numérique pour produire des sons d'orgue, consiste dans un premier temps à "numériser" ("échantillonner", "sampler") les timbres réels de véritables orgues à tuyaux, lors d'une phase dite d'échantillonnage. La qualité de l'enregistrement de l'orgue où chaque tuyau sera enregistré en stéréo ou en quadriphonie dans son acoustique naturelle est bien entendu fondamentale. Deux paramètres sont importants dans le sampling : la fréquence d'échantillonnage et la résolution.

La fréquence d’échantillonnage est le nombre d'échantillons prélevés.

La résolution du signal est le nombre de bits utilisés dans la numérisation des échantillons. Plus ces deux variables seront élevées, plus le timbre de l'orgue numérique se rapprochera de la finesse de celui de l'orgue original.

L'orgue va conserver en mémoire ces échantillons sonores, et les restituera lorsque l'organiste jouera.

La qualité d’un orgue numérique sera fonction, d'une part, de la richesse harmonique des échantillons (et par conséquent de la compétence avec laquelle aura été réalisé l’enregistrement des différents jeux de l'instrument d'origine) et d'autre part du système de restitution sonore, incluant hardware, logiciels et harmonisation.

RESTITUTION SONORE DES SONS SAMPLÉS

Orgue numérique

Orgue numérique

La restitution sonore des sons échantillonnés de l'orgue numérique se fait de plusieurs façons :

la lecture directe d'échantillons mis en boucle longue, la synthèse harmonique, ou la synthèse par modèles physiques.

LECTURE DIRECTE DES ECHANTILLONS

Dans la lecture directe, les échantillons sont mis en boucle longue (En changeant la fréquence de restitution des sons échantillonnés, la transposition successive rétablit les notes de la gamme. Un seul son échantillonné permettra ainsi d'obtenir plusieurs notes).

SYNTHÈSE HARMONIQUE

Dans la synthèse harmonique, l'échantillon est analysé comme une suite de coefficients évoluant au cours du temps. La mémoire de l'orgue a chiffré tous ces coefficients et synthétise alors le son à l'aide d'une électronique spécialement conçue pour générer des harmoniques.

SYNTHÈSE PAR MODÈLES PHYSIQUES

Les orgues numériques de l'avenir utiliseront vraisemblablement un nouveau type de synthèse sonore, la synthèse par modèles physiques.

La synthèse par modèle physique consiste à créer un son de toutes pièces, à partir des différents éléments vibratoires qui composent le timbre que l'on veut entendre.

La performance de l’orgue numérique pour restituer les sons va résider dans son aptitude à traiter un nombre colossal de données en temps réel. En effet pour pouvoir faire sonner avec définition tous les jeux de l'orgue numérique en même temps, il faut des milliers de convertisseurs : ce n'est le cas que dans les instruments très haut de gamme.

Les orgues numériques du futur finiront certainement par se rapprocher idéalement des sonorités magnifiques d'authentiques instruments : le jour où la copie égalera l'original, le challenge sera gagné !

AMPLIFICATION DE L'ORGUE NUMERIQUE

Des amplificateurs spécialement conçus, couplés à des haut-parleurs spéciaux spatialisés sont indispensables pour restituer les fréquences riches, profondes de l'extrême grave à celles très brillantes l'extrême aigu ; Subwoofers et boomers pour les fréquences entre 20 et 500 Hz, Haut-parleurs de medium pour les fréquences de 500 Hz et 5 kHz, et Tweeters, pour les aigus et extrême-aigus pour les fréquence de 5 KHz et 20 KHz.

Réverbérations digitales intégrées s'attachent à transformer votre orgue numérique en orgue de cathédrale.

MIDI ORGUE - STANDARD MIDI APPLIQUÉ À L'ORGUE

Un protocole nouveau de transmisssion de signal va permettre aux instruments musicaux de communiquer entre eux, et avec un ordinateur : Le standard MIDI est élaboré au début des années 1980. L'orgue électronique, l'orgue numérique, le synthétiseur, voire certaines orgues à tuyaux seront désormais équipés de prises MIDI donnant accès au système. L'organiste peut alors s'enregistrer sur un ordinateur, et restituer son interprétation avec un orgue électronique ou digital équipé du système... Des fichiers MIDI, édités par un logiciel de séquences, peuvent être joués avec un réalisme saisissant, sur la carte-son d'un orgue digital !

L'ORGUE NUMÉRIQUE AUJOURD'HUI ET DEMAIN

Les orgues numériques liturgiques actuelles sont déjà saisissantes de réalisme. La qualité du sampling, de l'harmonisation, de l'amplification, l'utilisation de de monitors spéciaux, contribuent à donner l'illusion du véritable orgue à tuyaux.

Les nouvelles réverbérations digitales sont si parfaites que l'orgue numérique évoque de plus en plus les grandes orgues liturgiques des cathédrale. Des marques comme VISCOUNT exploitent aujourd'hui le numérique avec une excellente qualité. Le ALBHORN H6 sonne comme un vrai orgue d'église. Nous citerons aussi les excellentes orgues ALLEN, et les marques CONTENT, RODGERS.

NOTA

Le disque "MUSIQUE DE LUMIERE" de Jean-Christian MICHEL a été réalisé en 1980 avec un orgue ALLEN. La console de l'orgue numérique ressemble tout à fait celle de l'orgue d'église, avec ses différents claviers, ses tirasses, son pédalier etc.

La technologie numérique n'apparaît que très discrétement, pour apporter quelques points de confort appréciables : prises MIDI permettant la réalisation de fichiers MIDI (avec un logiciel de séquences MIDI installé sur un ordinateur) ; la possibilité d'accorder très précisément l'instrument à un diapason choisi, ou celle de transposer immédiatement ; le plaisir de pouvoir exploiter aussi bien les jeux d'un orgue classique que ceux d''un orgue romantique par un simple changement de cartes ; l'intérêt de pouvoir jouer avec un casque en studio d'enregistrement, ou celui de travailler son instrument sans déranger son entourage etc.

Bien entendu, si vous maîtrisez la technique d'enregistrement, un logiciel d'enregistrement et de traitement de son vous permettra de réaliser de superbes prises de son audio. Mais ceci est valable aussi bien pour l'orgue que pour n'importe quel autre instrument !

Point important qu'il ne faut pas omettre : l'orgue numérique est toujours parfaitement accordé !

ORGUE NUMÉRIQUE CLASSIQUE VIRTUEL

L'orgue numérique virtuel combine claviers midi et computer. Il restitue en temps réel (de l'ordre de quelques millisecondes), des échantillons sonores stockés dans le disque dur d'un ordinateur, à condition qu'il posséde une mémoire vive suffisante. Des claviers midi envoyant des signaux à la banque de sons d'un orgue à tuyaux échantilloné, arrivent ainsi créer un orgue "virtuel" capable de donner l'illusion d'un authentique orgue d'église.

COMPARER LE SON D'ORGUE NUMÉRIQUE À CELUI-D'ORGUE -À TUYAUX

Orgue numérique

Orgue numérique

Pour l'instant, l'orgue à tuyaux, avec ses graves profonds, ses harmoniques colorés qui semblent toujours indéfinissables et sa réverbération naturelle encore incomparable, présente une nette supériorité sur l'orgue numérique.

Mais qu'en sera-t-il dans peut-être seulement dix ans, alors que des progrès saisissants sont faits chaque jour dans l'univers du son digital, et que l'orgue numérique présente tant d'avantages sur le plan du coût, de l'encombrement et de la justesse ?

Orgue à tuyaux

Orgue à tuyaux


ORGUE NUMÉRIQUE ET SYNTHÉTISEUR

ORGUE ET SYNTHÉTISEUR : DES VOCATIONS DIFFÉRENTES

C’est grâce aux progrès de la technologie du synthétiseur que l’orgue numérique est né. cependant, si orgue et synthétiseur numériques font tous deux appel à la technologie du sampling et emploient le même type de synthèse sonore avec système de codage digital, des différences importantes séparent les deux instruments.

En vérité, il ne faut pas les comparer : car, bien que les synthétiseurs soient capables d'émettre de splendides sons d'orgue, synthétiseurs et orgues numériques liturgiques ont des vocations radicalement différentes.

Le synthétiseur est conçu pour créer ou modifier des sons, générer des timbres aussi différents les uns des autres que le souhaite le sound designer.

L'orgue liturgique numérique, quant à lui, a pour fonction de restituer des sons d'orgue à tuyaux, et uniquement des sons d'orgue d'église, échantillonnés pour être aussi proches que possible de ceux d'un orgue de cathédrale : sur ce plan particulier, l'orgue numérique est nettement plus performant que le synthétiseur, puisqu'il a été conçu spécialement à cet effet :

Des convertisseurs numériques complexes et sophistiqués agissant sur chaque jeu, permettent une harmonisation fine et équilibrée qui saura faire "chanter" chaque "tuyau" dans la plénitude de l'ensemble. L’orgue numérique possède 2, 3 claviers ou plus, un vrai pédalier ; les jeux peuvent s'ajouter les uns aux autres par système de tirasses et d'’accouplements, comme sur un véritable orgue d'église.

Enfin, aspect non négligeable que nous avons esquissé, des amplificateurs de très haute fidélité et des haut-parleurs spécifiques spatialisés, permettent de restituer des fréquences riches, de l'extrême grave à un aigu dépassant 20.000 Hz ; des réverbérations digitales intégrées contribuent à faire "sonner " l'orgue numérique comme un somptueux orgue de cathédrale.

DOCUMENTEZ VOUS TRÈS EN DÉTAIL SUR

[ L'ORGUE A TUYAUX ] - [ LE SYNTHÉTISEUR ]


MEILLEURS SITES SUR L'ORGUE ÉLECTRONIQUE

POUR EN SAVOIR PLUS SUR L'ORGUE HAMMOND, L'ORGUE ÉLECTRONIQUE ET L'ORGUE NUMÉRIQUE (REF: GOOGLE)

NOUVELLES VIDEOS DE JEAN-CHRISTIAN MICHEL

Music video clip Jean-Christian Michel

 
BACH JAZZ JEAN-CHRISTIAN MICHEL
 
 
 
 
JEAN-CHRISTIAN MICHEL EN CONCERT :JAZZ & MUSIQUE SACRÉE
 
JEAN-CHRISTIAN MICHEL GRANDS SPECTACLES SON & LUMIÈRE
JEAN-CHRISTIAN MICHEL PLAYS JAZZ
JEAN-CHRISTIAN MICHEL INTERVIEWS

VISIONNER / TÉLÉCHARGER LES CLIPS VIDEO

DÉCOUVREZ DISQUES CDs & DVDs DE JEAN-CHRISTIAN MICHEL
Disques DVDs et Concerts Clarinette et Orgue d'un type nouveau

TELECHARGER FICHIERS MIDI GRATUITS - FICHIERS MIDI ORGUEPLAN DU SITE

VOIR AUSSI : L'orgue d'église ---------------___ _ --------------------------------__SUITE : Le synthétiseur

To English site