SITE OFFICIEL
Accueil Biographie Concerts CDs Partitions Presse Clarinette Studio News Mp3 Commande Contact

APPRENDRE À JOUER DE LA CLARINETTE, SEUL, EN AUTODIDACTE, EN LIGNE, FACILEMENT : CONSEILS DE BASE - POURQUOI CHOISIR LA CLARINETTE : FAUT-IL COMMENCER LA CLARINETTE JEUNE OU ADULTE ? LA CLARINETTE EST-ELLE FACILE À JOUER ? FACILE À APPRENDRE ? - FAUT-IL APPRENDRE LA CLARINETTE AVEC OU SANS SOLFÈGE ? - BASE DE L'APPRENTISAGE DE LA CLARINETTE - DESCRIPTION RAPIDE DE LA CLARINETTE - MONTER UNE CLARINETTE - CHOISIR, METTRE, ARRANGER L'ANCHE - APPRENDRE ET DÉBUTER LA CLARINETTE POUR LES NULS - PREMIÈRE LEÇON DÉBUTANT : COMMENT TENIR SA CLARINETTE ET POSITIONNER SA BOUCHE - PRISE EN MAIN DE L'INSTRUMENT - POSITION DES DOIGTS SUR LA CLARINETTE - POSITIONNEMENT DE LA BOUCHE ET COMMENT SORTIR UN PREMIER SON DE CLARINETTE - PREMIERS DOIGTÉS ET INTELLIGENCE DE L'INSTRUMENT - FAUT-IL PRENDRE DES COURS DE CLARINETTE ? - LIVRETS & MÉTHODE D'APPRENTISSAGE DE CLARINETTE DÉBUTANTS - TESSITURE ET REGISTRES DE LA CLARINETTE - MÉTHODE D'APPRENTISSAGE CLARINETTE, LIVRETS DÉBUTANTS : TABLATURE & DOIGTÉS - COURS ET MÉTHODES DE CLARINETTE GRATUITS - LE PASSAGE DU MEDIUM AU CLAIRON - ÉLÉMENTS DU MÉCANISME DE LA CLARINETTE - TIMBRE ET SONORITÉ DE CLARINETTE - SAVOIR ECOUTER, S'ENREGISTRER - JOUER EN ORCHESTRE - INTERPRÉTATION MUSICALE À LA CLARINETTE - MASTER CLASS DE CLARINETTE

APPRENDRE À JOUER DE LA CLARINETTE EN LIGNE... SEUL, FACILEMENT

POUR BIEN DÉBUTER À LA CLARINETTE EN AUTODIDACTE
POURQUOI JOUER DE LA CLARINETTE ? COMMENT DÉBUTER ? COMMENT APPRENDRE LA CLARINETTE ?
COMMENT TENIR SA CLARINETTE ? DÉBUTANTS & ADULTES : LEÇONS, CONSEILS ET PRISE EN MAIN DE L'INSTRUMENT

Cours de Clarinette Affiche Apprendre

Appprendre à Jouer et Etudier La Clarinette


Apprendre à Jouer De La Clarinette, Seul En Ligne, Débutant, Jeune ou Adulte. Bases, Apprentissage Leçons et Conseils. Sortir un Son, Prise en Main de l'Instrument. Tablature, Registres, Doigtés, Eléments du Mécanisme, Timbre et Sonorité. Prendre des Cours, Jouer en Orchestre. Pourquoi Choisir La Clarinette ? L'Interprétation.

APPRENDRE A JOUER DE LA CLARINETTE SEUL EN LIGNE, EN AUTODIDACTE FACILEMENT - SOMMAIRE

APPRENDRE À JOUER DE LA CLARINETTE, SEUL, EN AUTODIDACTE, EN LIGNE, FACILEMENT : CONSEILS DE BASE - POURQUOI CHOISIR LA CLARINETTE : FAUT-IL COMMENCER LA CLARINETTE JEUNE OU ADULTE ? LA CLARINETTE EST-ELLE FACILE À JOUER ? FACILE À APPRENDRE ? - FAUT-IL APPRENDRE LA CLARINETTE AVEC OU SANS SOLFÈGE ? - BASE DE L'APPRENTISAGE DE LA CLARINETTE - DESCRIPTION RAPIDE DE LA CLARINETTE - MONTER UNE CLARINETTE - CHOISIR, METTRE, ARRANGER L'ANCHE - APPRENDRE ET DÉBUTER LA CLARINETTE POUR LES NULS - PREMIÈRE LEÇON DÉBUTANT : COMMENT TENIR SA CLARINETTE ET POSITIONNER SA BOUCHE - PRISE EN MAIN DE L'INSTRUMENT - POSITION DES DOIGTS SUR LA CLARINETTE - POSITIONNEMENT DE LA BOUCHE ET COMMENT SORTIR UN PREMIER SON DE CLARINETTE - PREMIERS DOIGTÉS ET INTELLIGENCE DE L'INSTRUMENT - FAUT-IL PRENDRE DES COURS DE CLARINETTE ? - LIVRETS & MÉTHODE D'APPRENTISSAGE DE CLARINETTE DÉBUTANTS - TESSITURE ET REGISTRES DE LA CLARINETTE - MÉTHODE D'APPRENTISSAGE CLARINETTE, LIVRETS DÉBUTANTS : TABLATURE & DOIGTÉS - COURS ET MÉTHODES DE CLARINETTE GRATUITS - LE PASSAGE DU MEDIUM AU CLAIRON - ÉLÉMENTS DU MÉCANISME DE LA CLARINETTE - TIMBRE ET SONORITÉ DE CLARINETTE - SAVOIR ECOUTER, S'ENREGISTRER - JOUER EN ORCHESTRE - INTERPRÉTATION MUSICALE À LA CLARINETTE - MASTER CLASS DE CLARINETTE

CLARINETTISTES ! VISITEZ NOS 23 PAGES SUR LA CLARINETTE, INSTRUMENT DE MUSIQUE UNIQUE

LA CLARINETTE INSTRUMENT DE MUSIQUE UNIQUE - DESCRIPTION DE LA CLARINETTE - APPRENDRE LA CLARINETTE - HISTOIRE DE LA CLARINETTE - FAMILLE DES CLARINETTES - CLARINETTE BASSE - CLARINETTE JAZZ - CLARINETTE CLASSIQUE - CDs DE CLARINETTE - CLARINETTISTE - FABRICATION DE LA CLARINETTE - INTERPRÉTATION A LA CLARINETTE - FICHIERS MIDI DE CLARINETTE - MP3 CLARINETTE - TOP 10 DES MEILLEURS SITES DE CLARINETTE - CLARINETTE ET ORCHESTRE - PARTITIONS DE CLARINETTE - CONCERT DE CLARINETTE - LUTHERIE ET FACTURE DE CLARINETTE - FORUM DE CLARINETTE - TELECHARGEMENT MP3 DE CD CLARINETTE


APPRENDRE À JOUER DE LA CLARINETTE ET COMMENT BIEN DÉBUTER SEUL ET FACILEMENT : CONSEILS DE BASE

QUESTIONS SUR LA CLARINETTE

Apprendre est une des plus grandes joies de la vie, et particulièrement dans l'art musical. En effet contrairement à ce que l'on étudie dans certaines disciplines (où l'esprit s'encombre d'une foule de détails superflus) tout est utile dans la musique. Apprendre la clarinette relève de cette réflexion. Mais vous vous posez à juste titre des questions sur initiation et enseignement de la clarinette. Les quelques lignes qui suivent vous seront utiles, et si vous débutez bien, vous deviendrez plus facilement un bon clarinettiste.

POURQUOI CHOISIR LA CLARINETTE ? FAUT-IL COMMENCER JEUNE OU ADULTE ? L'APPRENTISSAGE DE LA CLARINETTE EST-IL FACILE OU DIFFICILE À JOUER, À APPRENDRE ?

Avant tout pourquoi choisir la clarinette ? L'apprentissage de la clarinette est il facile ? Un résultat sonore acceptable arrive-il rapidement ? Car au début les réussites ne sont pas évidentes et l'apprentissage du solfège semble rébarbatif !

Faut-il être jeune ou adulte pour commencer ? Peut-on apprendre à jouer de la clarinette seul en autodidacte ? Peut-on apprendre facilement en ligne ?

Autant de questions auxquelles il vaut mieux réfléchir avant de se décider. Evidement, comme tout instrument, la clarinette présente ses difficulté propres, mais tout compte fait, elle n'est pas si difficile que cela à condition d'apprendre progressivement. Le résultat sera fonction de la motivation de chacun. Jeune on apprend plus vite, mais un adulte sera peut-être plus sérieux, plus régulier, voire plus motivé. Dans tous les cas, un travail consciencieux et régulier est toujours payant.

Pourquoi choisir de jouer de la clarinette ? Simplement parce que vous aimez son timbre, sa sonorité unique, l'étendue de son registre, son incroyable expressivité, et que vous avez envie d'elle pour exprimer votre âme.

FAUT-IL APPRENDRE LA CLARINETTE AVEC OU SANS SOLFÈGE ?

Il est tout à fait possible d'apprendre à jouer de la clarinette seul, sans solfège.

Mais certainement pas cependant, si l'on aspire à devenir musicien d'orchestre classique : dans un ensemble symphonique par exemple, la lecture est indispensable !

Dans la musique de jazz, il faut bien admettre - mais ceci n'est pas une généralité - que certains excellents jazzmen ont appris sur le tas, s'aidant plus ou moins de conseils de copains, jouant "à la feuille" et avec une expressivité voire parfois une dextérité tout à fait remarquables.

À la condition d'être doué et de travailler la technique de l'instrument, sérieusement et méthodiquement, on peut tenter de jouer "d’oreille", bûcher de mémoire des exercices et parvenir ainsi à exécuter correctement des morceaux pas trop difficiles. Mais en débutant la clarinette sans solfège, vous serez vite limité, géné, voire complexé de ne pas pouvoir lire la musique.

Le solfège est à la musique ce que sont l'écriture et la lecture à la parole. C'est pour cette raison que vous pouvez apprendre à jouer de la clarinette sans connaître le solfège, de la même manière qu'on peut parler sans savoir lire, mais ensuite, il vaut mieux savoir lire et écrire ! La notation musicale se révèlera vite essentielle pour progresser et dépasser un certain niveau.

Le solfège vous permet de codifier la hauteur et la durée des sons et des silences. Il facilite grandement la compréhension et la mémorisation lors de l'apprentissage de l'instrument. Apprendre à lire la musique n'est pas bien compliqué, et si on associe lecture à la pratique de l'instrument, c'est nettement moins fastidieux. De toute manière vous avez tout à gagner à intégrer une nouvelle discipline : votre intelligence, votre mémoire visuelle et auditive seront boostées. Un apprentissage conduit méthodiquement et dans les règles sera plus rapide, et la performance long terme plus assurée.

Dans tous les cas, solfège ou pas, il vaut mieux prendre des cours que de débuter seul. Le professeur est un guide et une épaule. Sans compter qu'il faut des mois pour corriger des défauts acquis par ignorance !

BASES DE L'APPRENTISSAGE DE LA CLARINETTE

Pour que les traits difficiles, voire les nuances d'interprétation deviennent accessibles un jour, il est nécessaire d'acquérir de bonnes bases techniques :

Vous devrez apprendre d'abord à sortir un son acceptable, posséder les doigtés pour jouer de l'instrument, maîtriser les intervalles, gammes et arpèges, enchaîner liés et détachés, en bûchant avec méthode les éléments du mécanisme. Sans oublier de filer régulièrement des sons pour acquérir un timbre splendide. vous commencerez à jouer les notes du chalumeau, faciles à émettre, les premières notes du clairon pour vous risquer ensuite progressivement dans l'aigu : une excellente maîtrise de la clarinette est enseignée au conservatoire, par la suite l'interprétation supérieure en master class.

DESCRIPTION RAPIDE DE LA CLARINETTE

Clarinette

Clarinette soprano en Sib, montée avec son bec

Pour apprendre à jouer de la clarinette, il est évidement nécessaire au préalable de connaître l'instrument, de savoir de quoi il est composé, comment il fonctionne, et de comprendre tout l'intérêt que présente ce "bois" à perce cylindique et à anche.

Après avoir lu notre page de description, vous pourrez plus facilement choisir et acheter votre clarinette, neuve ou d'occasion et en connaissance de cause, identifier les différents éléments de l'instrument, ses deux corps, le baril, le bec, concevoir à quoi sert le pavillon, un anneau ou une clé, et quels en sont les accessoires utiles.

Vous aurez compris le fonctionnement de la clarinette avec en prime quelques notions d'acoustique, et n'appellerez plus alors "clé d'octave" la clé de douzième. Vous saurez installer et régler l'anche sur le bec. Vous aurez appris l'importance de l'entretien et comment maintenir l'instrument en parfait état. Au passage vous aurez survolé la clarinette basse et appris quelques trucs de pros.

[ Description de la Clarinette ]

Dès lors vous pourrez monter votre clarinette, et après avoir assemblé correctement ses différentes parties, commencer la première leçon pour apprendre à jouer de la clarinette.

COMMENT MONTER ET ASSEMBLER UNE CLARINETTE - MONTAGE DE LA CLARINETTE - SAVOIR DÉMONTER L'INSTRUMENT.

Comment monter la clarinette soprano en sib, voila une question qui nous est souvent posée par les débutants. L'assemblage de la clarinette n'est pas du tout compliqué, mais il doit être effectué méthodiquement et soigneusement pour ne pas endommager l'instrument.

La première recommandation est de ne jamais oublier de graisser les lièges des différentes pièces avec suif ou cork-grease pour que les éléments s'emboîtent facilement. Pour cela poser une trace de suif avec le tube sur les lièges, puis masser avec le pouce pour bien faire pénétrer. Graisser les lièges présente aussi l'avantage de parfaire l'étanchéité et de limiter les fuites d'eau au niveau des assemblages. Attention cependant de ne pas trop lubrifier, car les deux corps pourraient se disjoindre en jouant !

Montage de la clarinette
Position des mains pour ne pas dérégler les 4 clés d'annuaire droit

Pour monter la clarinette, il faut emboîter alors soigneusement le corps de main gauche dans celui de main droite, en appuyant doucement sur les clés du corps supérieur de manière à ne pas endommager les clés de correspondance : puis ajuster la position de ces clés pour qu'elles soient bien alignées.

Le montage se poursuit en emboîtant délicatement le pavillon sur le corps inférieur, en imprimant de légères rotations. Tenir le corps inférieur avec la main droite en plaçant les doigts de telle sorte à ne pas appuyer sur les 2 coupelles, ce qui risquerait de dérègler les clés d'auriculaires (photo ci-contre).

Emboîter alors le barillet sur le corps du haut, ceci en maintenant les anneaux doucement fermés entre le pouce et la paume de la main. Le baril a souvent une position bien précise qui donne une meilleure sonorité, et qu'il est bon de repérer avec une petite marque incrustée.

Ajuster enfin le bec, qui aura fait l'objet d'un soin particulier pour y placer l'anche. Le montage de la clarinette est effectué.

Pour démonter la clarinette, il sufffit d'effectuer les opérations en sens inverse.

CHOISIR, METTRE, ARRANGER L'ANCHE

L'anche est un des gros soucis du clarinettiste. Autant aborder tout de suite le problème :

[Choisir l'anche] - [Mettre l'anche] - [Arranger l'anche]

POSITIONNER SES LÈVRES SUR LA CLARINETTE

Comment positionner vos lèvres sur le bec de la clarinette pour émettre un son ? Un son juste, distingué, dense et limpide, musical ? Quelle est la technique pour filer des sons ?

Emplir d'air ses poumons, puis expirer la colonne d'air en partant du "ventre". Placer le bec côté anche sur la lèvre inférieure légèrement repliée et tendue sur les incisives. Le biseau du bec sera calé directement sur les incisives supérieures, à environ un centimètre de l'extrémité du bec. La clarinette bien tenue, les épaules détendues, sans aucune crispation.
Sans gonfler les joues, la lèvre supérieure cerne bien le bec pour empêcher toute fuite d’air. La langue pointe et plaque délicatement l’anche contre le bec. L'air ne passe pas. En retirant à peine la langue l’air passe et le son est émis. Il faudra tout de suite s'appliquer à émettre un son continu et régulier en utilisant efficacement sa "colonne d'air" venue du "bas".

APPRENDRE ET DÉBUTER LA CLARINETTE POUR LES NULS - PREMIÈRE LEÇON DÉBUTANT : COMMENT TENIR SA CLARINETTE ET POSITIONNER SA BOUCHE - PRISE EN MAIN DE L'INSTRUMENT

Pour débuter et avant de souffler, assurez-vous que l'anche est suffisamment humectée, comme recommandé dans notre description du bec. Ajustez correctement celle-ci sur le bec. Mettez alors la clarinette en bouche, l'instrument à 45° environ du corps, la tête haute mais cependant pas rejetée en arrière, le buste droit, les épaules détendues, les bras à peine décollés du corps. Car le premier conseil lorsqu'on commence à étudier la clarinette, c'est qu'il faut prendre l'habitude de jouer dans une position naturelle ! Dans le cas contraire, la qualité du jeu en souffrirait à plus ou moins long terme, et des pathologies pourraient même s'installer. Pour bien jouer, il faut être à l'aise, il faut être bien...

POSITION DES DOIGTS SUR LA CLARINETTE

Position des doigts sur la clarinette

Position des doigts sur la clarinette

Voici comment vous prendrez en main la clarinette, avec une bonne position des doigts sur votre instrument :

- Le pouce de main droite soutiendra l'instrument grâce au support du corps inférieur pendant que les autres doigts, l'index, majeur et annulaire seront allongés sur les anneaux ou clés.

- La main gauche fermée sans crispation sur le corps supérieur, le pouce bouchant l'anneau de fa médium juste à proximité de la clé de douzième, et positionné de manière à pouvoir actionner cette clé sans presque bouger. L'index, le majeur et l'annulaire disposés sur les anneaux ou trous dans le même ordre, la pulpe de l'extrémité des doigts disposée de manière à boucher parfaitement les trous.

Les auriculaires de chaque main contrôlent quatre clés chacun, et évidemment ce n'est pas très simple au début.

Les doigts resteront presque perpendiculaires aux corps de l'instrument, toujours très proches des touches, s'ils ne les utilisent pas, pour faciliter par la suite l'enchaînement rapide d'intervalles.

POSITION DE LA BOUCHE ET COMMENT SORTIR UN PREMIER SON DE CLARINETTE

Pour sortir le premier son, placez le bec en bouche bien centré, sans trop l'enfoncer, la lèvre inférieure légèrement repliée sur les incisives de la mâchoire inférieure, les dents du haut bien calées à environ 1cm de l'extrémité du biseau, et les lèvres tirées sans gonfler les joues. C'est la lèvre inférieure qui donne la qualité du son, en agissant avec sensibilité sur l'anche. C'est dire à quel point sa position et son rôle sont importants ! Chapeau Denner !

 

Une fois le bec parfaitement bordé par les lèvres, essayez de produire un premier son, en soufflant doucement d'une manière continue toujours sans gonfler les joues, adaptant bien la pression d'air expulsé. La langue fait clapet, et lorsqu'elle se retire, l'air passe émettant le son. Faites comme si vous vouliez expulser un brin de tabac !

 

PREMIERS DOIGTÉS ET INTELLIGENCE DE L'INSTRUMENT

 

- Si tous les trous sont bouchés, toutes les clés de main droite fermées sur l'instrument, vous émettrez le mi grave, la note la plus basse de la clarinette sib usuelle.

 

- En actionnant la clé de douzième dans cette configutation, vous obtiendrez le si clairon.

 

- Si aucun trou n'est bouché et qu'aucune clé n'est actionnée, c'est le sol médium qui sortira. Nous verrons par la suite qu'on améliore le son en fermant les trous du corps inférieur.

 

N'oubliez pas que la clarinette est un instrument transpositeur et que le do de l'instrument correspond au sib piano, le ré au do, le mi au ré, le si au la, et ainsi de suite.

Essayez maintenant de jouer un son continu. Lorsque vous serez parvenu plusieurs fois à jouer la note et à maintenir suffisamment longtemps une sonorité acceptable, passez à l'étape suivante.

Tentez maintenant de jouer quelques notes en bouchant ou débouchant des trous et anneaux, puis en fermant ou ouvrant des clés. Assurez-vous de bien boucher avec le gras du bout des doigts les trous utilisés.

Attention aussi : la pression de l'air soufflé devra légèrement varier en fonction du choix des notes ! Pour maintenir la note à la bonne hauteur et pour bien assurer la justesse et la qualité du timbre, vous devrez contrôler attentivement la poussée de l'air et la tension des lèvres.

Après quelques  couacs, et quelques stridences de musique contemporaine, vous parviendrez à jouer quelque chose, et dès lors tout vous semblera plus attractif. Après avoir assimilé, tenu et répété quelques sons bien définis au moins dans 3 registres, vous commencerez à explorer la tablature de l'instrument pour assimiler progressivement les principaux doigtés.

Vous y êtes arrivé seul ? bravo ! Vous avez fait ce qui paraissait presque impossible, sortir un son de la clarinette, le plus rébarbatif.

Dès que vous aurez commencé à "jouer de la clarinette", Il faut penser à la qualité du timbre, et pour l'améliorer, vous entraîner à filer des sons. Filer un son, c'est le maintenir en veillant à la qualité du timbre, puis faire croître et diminuer son intensité. Car c'est là un des secrets à long terme d'une jolie sonorité.

N'oubliez pas de nettoyer soigneusement chaque fois votre instrument après usage, en éliminant toute trace d'humidité : vous éviterez de détériorer des tampons, ou de vous désoler en retrouvant votre belle clarinette fendue, notamment au niveau du corps supérieur. Rangez chaque fois votre clar dans son étui, il est fait pour la protéger des chocs et l'isoler des écarts de température. Pensez aussi à graisser les lièges de temps en temps, au moins 2 fois par semaine.

Vous pourrez dès lors vous attaquer à l'étude des doigtés. Mais là, vous vous rendrez vite compte à quel point le solfège et les exercices progressifs peuvent faciliter les choses, et qu'il serait préférable de prendre des cours avec un bon professeur !

PRENDRE DES COURS DE CLARINETTE ET ACQUÉRIR UNE CULTURE MUSICALE

 

On peut se lancer à apprendre facilement à jouer de la clarinette tout seul, avec une méthode, ou avec des sites en ligne : jusqu'à l'étude des doigtés.

 

Mais après... Pour étudier sérieusement l'instrument, mis à part les rares exceptions de sujets doués, mieux vaut s'inscrire à une école de musique, dénicher un authentique professeur.

 

Sans doute est-il préférable de choisir ce maître bon pédagogue, plutôt qu'extraodinaire technicien. Mieux encore, adhérer à la discipline suprême : le conservatoire national de musique.

 

Car dans cette page "Apprendre à jouer de la clarinette seul", nous n'avons pas l'ambition de nous substituer à une "Méthode de clarinette". Nous nous bornons ici à vous aider au mieux dans l'apprentissage de l'instrument, avec quelques conseils d'ordre général adéquats ou des recommandations pertinentes sur les articulations difficiles : il ne faut pas laisser s'installer des erreurs qui vous feraient prendre de mauvaises habitudes.

 

Apprendre à jouer en autodidacte demande beaucoup plus temps qu'en prenant des cours, et si la progression semble assez rapide au début, elle se complique nettement par la suite.

 

Vous voulez jouer pour votre plaisir ? D'accord peut-être pour l'apprentissage en ligne. Vous visez le niveau supérieur ? Suivez une formation.

Par ailleurs, si vous n'aimez que la musique classique et que votre rêve est d'interpréter un jour le concerto pour clarinette de Mozart K.622 comme un clarinettiste virtuose , l'acquisition patiente mais fascinante d'une vraie culture de jazz - en écoutant tout ce qu'il est possible de découvrir (là, Internet, Youtube, les radios FM etc. ont leur vraie utilité) - voire une initiation complémentaire en classe de jazz, nous semblent des plus judicieuses.

Donc ouvrez vous aussitôt que possible à une large culture musicale. La vraie musique n'est pas sectaire, elle s'enrichit de ses différences et de ses oppositions. L'objectif du musicien est d'apprendre à en restituer au mieux la magie.

TESSITURE & REGISTRES DE LA CLARINETTE

Registres et tessiture de la clarinette Si bémol

Les registres de la clarinette droite soprano en sib et la tessiture de l'instrument

Nous rappelons ici par texte et image quelques bases élémentaires de la clarinette, afin de bien faciliter la compréhension de la suite : la clarinette est l'instrument de musique à vent qui dispose de la plus ample tessiture, avec une étendue de plus de trois octaves (3 octaves plus une sixte mineure soit 45 notes !). Voilà encore une bonne raison de choisir cet instrument unique !

La clarinette possède quatre registres :

- Le grave ou chalumeau, tendre, chaleureux, qui va du mi grave à son octave supérieure ; le médium, petit registre intermédiaire entre grave et clairon, qui manque parfois d'ampleur, et va du fa medium au si bémol de ce registre ; le clairon, rond et brillant s'étend du si naturel au si au dessus de la portée ; l'aigu puissant et étincelant s'échelonne du do aigu au contre ut du suraigu. Le suraigu est un registre difficile, perçant, voire criard, obtenu par des doigtés factices et qu'il n'est pas question d'aborder pour le moment dans cette page d'initiation.

MÉTHODE D'APPRENTISSAGE CLARINETTE, LIVRETS DÉBUTANTS - TABLATURE & DOIGTÉS

Pour celles et ceux qui ont déjà une notion de solfège, et veulent apprendre les doigtés en autodidacte, il existe largement ce qu'il faut en librairie musicale : tableaux de doigtés, théories pratiques d'apprentissage, méthodes et partitions de clarinette, que ce soit du stade de débutant au niveau d'étude le plus élevé.

Nous privilégions pour notre part la Méthode Klosé qui est toujours d'actualité depuis plus de 200 ans, et convient aussi bien aux jeunes qu'aux adultes.

Nous avons émis nos réserves sur le fait d'apprendre à jouer de la clarinette seul, la position des doigts n'est pas toujours évidente, les notes peuvent souvent être émises avec des doigtés différents, certains enchaînements sont extrêmement techniques et réclament une extrême précision. Des difficultés qui s'amoncellent sans être vraiment résolues deviennt vite des défauts.

La clarinette pour les nuls

bases de la clarinette

Song-book

Les ouvrages sur la clarinette pour débutants et clarinettistes confirmés foisonnent sur le web :
De "la clarinette pour les nuls" au "Song-book" en passant par les "Méthodes d'apprentissage de la clarinette"

TABLATURES, DOIGTÉS, COURS ET MÉTHODES DE CLARINETTE GRATUITS

Pour ceux qui affectionnent le "Tout gratuit", ou simplement aiment la musique et n'ont pas d'argent pour prendre des cours, vous trouverez tablatures et doigtés dans les méthodes de clarinette pour débutants, pourquoi pas dans le grenier de votre grand-père, à la médiathèque, ou encore plus facilement en ligne sur Internet : dans Wikipedia, par exemple, une page entière est consacrée aux doigtés de clarinette.

UNE MÉTHODE DE CLARINETTE GRATUITE

Mais tant qu'à faire, autant choisir un ouvrage écrit par un maître, un concertiste ! L'excellente méthode trilingue "L'ABC du Jeune Clarinettiste" en pdf de Guy Dangain, soliste à l'Orchestre national de France et professeur de clarinette à l'École normale de musique de Paris, est en ligne gratuitement :

[ Méthode de clarinette de Guy Dangain]

En faisant votre moisson sur la toile, vous trouverez sûrement de quoi satisfaire votre soif de connaissance, et comment vous perfectionner en ligne, avec méthodes, leçons, cours, vidéos, ou autres enseignements parfois de grande qualité.

Ne perdez pas de vue toutefois l'intérêt certain de prendre des cours, car un professeur vous apprendra à la fois le solfège, la maîtrise de l'instrument, et sûrement quelques connaissances souveraines, astuces ou autres subtilités passionnantes de la musique. Il vous évitera en tout cas de faire l'impasse sur les fondamentaux, et d'adopter de désastreux automatismes, difficiles à corriger par la suite.

Doigté de Clarinette

Doigté de clarinette ---------

LE GRAVE OU CHALUMEAU

Vous commencerez par jouer les notes du chalumeau, fondamentales les plus graves et nettement les plus aisées à exécuter. L'ébauche de gammes et d'arpèges vous donnera un aperçu de ce registre, avec pour vocation de se complexifier peu à peu par la suite, avec des exercices de plus en plus volubiles, mais toujours progressifs.

Vous vous attacherez à la qualité d'émission et de soutien de ces notes fondamentales, en maintenant bien la pression de l'air, car leur maîtrise est indispensable avant d'attaquer le clairon qui en exploite les harmoniques. Dès que possible vous travaillerez au métronome, en pensant systématiquement à la bonne exécution et la précision des doigtés, et en vous écoutant jouer.

LE CLAIRON

Puis, en laissant de côté pour l'instant le registre médium, relativement difficile, vous vous attaquerez directement aux notes du clairon, en basculant l'extrémité du pouce gauche sur la clé de douzième (ne jamais appeler clé d'octave, ça vous le savez !): la note émise sera la douzième de la fondamentale. Vous monterez alors très progressivement vers les premières notes de l'aigu, ce qui vous demandera déjà pas mal de temps et d'efforts.

C'est cette fameuse clé de douzième, agissant sur l'air contenu dans la perce cylindrique de la clarinette, qui permet le "quintoiement", en élèvant la note de base d'une octave plus une quinte (soit la douzième note à partir de la tonique) : en ouvrant cette clé, le do grave stabilise son harmonique en montant à sa douzième, le sol du clairon, le ré grave au la clairon, etc.

LE MEDIUM

La transition du grave au médium ne pose pas de difficulté spécifique, sauf lorsque les écarts sont importants, et particulièrement sur certains doigtés délicats. On s'attachera encore tout spécialement à conserver une bonne pression d'air, pour maintenir le volume et la qualité du son.

Vous poursuivrez avec l'étude des "notes de gorge" * du médium. Là, les doigtés deviennent nettement plus ardus : il faut penser à tout en même temps, et s'il n'est pas facile de mémoriser ces doigtés dans leur intégralité, il vaut la peine pourtant de s'y attarder.

On travaillera particulièrement l'alternance spécifique du pouce et de l'index sur l'intervalle fa / fa#.

Il faut s'attacher aussi à bien intégrer le pivotemement de l'index sur les clés fa# / la, en faisant pivoter (rouler, tourner, basculer, essayez de bien comprendre l'idée) le doigt du fa# sur l'extrémité de la clé de la.

Il en va de même pour l'intervalle du mi au sib, puis du do au sib, ces deux articulation étant particulièrement intéressantes, parce qu'en même temps, elles font travailler le basculement du pouce sur la clé de douzième.

Par la suite, vous attelerez à l'intervalle lab / la où il faudra agir en ne pliant que la dernière phalange de l'index sur le la.

La règle est de mouvoir ses doigts le moins possible, en concentration, mais avec agilité, afin de pouvoir exécuter les traits rapidement, efficacement et en souplesse.

On aura pris tout de suite l'habitude de fermer systématiquement, de manière bien synchrone, les 3 anneaux + la clé d'auriculaire du corps de main droite, lorsqu'on émet une quelconque note de gorge, du sol médium au sib. Cette action de la main droite contribue à la stabilisation de l'instrument, embellira un peu la sonorité de ce registre médium réputé terne, et par la suite, facilitera grandement le passage fluide et rapide au registre du clairon.

Cet automatisme fondamental de main droite est à acquérir dès le début (par la suite quelques modifications mineures des doigtés de l'auriculaire pourront se présenter), car ce bouchage des trous du corps inférieur accroitra rapidement et de manière impressionnante qualité du timbre, vitesse et fluidité. Toujours penser à une synchronisation parfaite !

* Les "notes de gorge" désignent les sol, sol#, la, la# du registre médium

LE PASSAGE DU MEDIUM AU CLAIRON

Vous vous mettrez alors au long apprentissage du passage aisé du médium au clairon. Il faut intensifier l'étude du contrôle de la clé de douzième, avec ce basculement léger, ferme et précis de la toute extrémité de la dernière phalange du pouce, en veillant à sa bonne synchronisation avec les autres doigts. Aussi, pendant un certain temps, vous réfléchirez à sa position exacte pour appuyer efficacement sur la clé en écartant le pouce le moins possible de l'anneau, afin que le mouvement soit imperceptible et que trait sorte facilement et avec fluidité. Le contôle de ce mécanisme est essentiel, il doit être analysé et exécuté avec précision.

Clé de douzième Clarinette sib fermée

Clé de douzième fermée

Clé de douzième Clarinette sib ouverte

Clé de douzième ouverte

Remarquez le basculement imperceptible du pouce sur la clé de douzième
Et la position de main droite fermée sur le corps du bas

Comme le passage du la médium au si clairon est relativement délicat au début, vous aurez soin, avant de vous y attaquer, de revenir sur le pivotement du pouce et de l'index, en alternant des rythmes différents (les exercices ne manquent pas), sur les intervalles fa# / la et mi / sib, puis do / sib, avec ce basculement caractéristique d'une clé sur l'autre sans décoller les doigts, pendant que, comme vu au paragraphe précédent, les doigts de la main droite maintiendront fermés les 3 anneaux et la clé d'auriculaire du do clairon. Alors, concentration et précision !

Exercice de clarinette

Un exercice utiile pour travailler le passage du registre du chalumeau à celui du clairon :
Soigner le pivotement de l'index
et le basculement imperceptible du pouce main gauche,
pendant que la main droite reste fermée sur le corps du bas.

L'AIGU ET LE SURAIGU

L'aigu sera intégré alors toujours très progressivement, en faisant suite à l'étude du clairon. Assez difficile au début, il faudra s'astreindre à bien ajuster son souffle, en conservant un joli son, ample, dense, rond et brillant. Nous y reviendrons.

Le suraigu est très difficile pour le débutant, il sort du cadre de cette page, consacrée à l'initiation à la clarinette. Il ne devra être abordé que bien plus tard, lorsque les registres chalumeau, clairon et aigu seront vraiment intégrés.

ÉLÉMENTS DU MÉCANISME, TENACITÉ ET PATIENCE

 

Maîtriser la technique de la clarinette n'est pas très difficile, mais demande des années d'exercices progressifs et réguliers : il faut se familiariser avec les éléments du mécanisme dans la pratique journalière de gammes, arpèges et arpèges brisés, études chromatiques, ou autres innombrables exercices ; filer des sons encore et encore, apprendre à respirer, à contrôler son souffle, voire conjointement s'initier à la respiration abdominale...

Il faut travailler les doigtés encore et toujours afin d'obtenir l'automatisme libérateur et acquérir la véritable aisance. Nous ne saurions que trop recommander le travail lent, au métronome, executé dans une mesure rigoureuse, et avec une exigence de netteté et de clarté parfaite, sur tous les phrasés d'étude, avant d'augmenter très progressivement la vitesse.

Tous les exercices seront travaillés extrêmement soigneusement comme s'ils étaient déjà des morceaux de musique à interpréter, en s'attachant dès ce premier stade, à la sonorité et la musicalité.

Si vous trouvez votre apprentissage un peu fastidieux et que vous vous découragez, pensez à la joie que vous offrira le but à atteindre, mais en ne manquant pas de retrouver ou découvrir le puissant plaisir du chemin, celui travail bien fait, et toujours conduit dans un souci de perfection et de musicalité.

L'étude de la clarinette doit se faire avec une progressivité tranquille mais exigeante. "Festina lente" dit le proverbe latin : "Hâte toi lentement".

TIMBRE ET SONORITÉ DE CLARINETTE

Dès le début, en tout cas aussi tôt que possible, et nous le redisons, vous vous serez attachés à obtenir un bon contrôle du son, voire un jolie sonorité : le plus beau timbre de clarinette unit l'éclat au moelleux, la force à la douceur, la sensualité à la rigueur.

La beauté du timbre s'obtient en filant des notes, en essayant d'imiter celui d'un concertiste... Mais vous essaierez aussi, sans renier les conseils de votre professeur, d'imprimer votre personnalité, d'acquerir votre propre sonorité : vous la voudrez limpide, dense, chaleureuse, empreinte de sensibilité, et autant que faire se peut, originale. Car c'est la personnalité qui distingue le bon technicien de l'instrument de la star.

SAVOIR ÉCOUTER - ENREGISTRER SES EXERCICES

Un des évangiles en musique est de savoir écouter. Écouter bien sûr conseils, encouragements et critiques ; écouter le jeu de ses partenaires dans un ensemble ; mais encore vous écouter vous-même, et d'une manière critique, jouer dans un enregistrement.

Car il ne faut pas hésiter à s'enregistrer relativement tôt, dès qu'un exercice semble acquis... L'enregistrement permet d'écouter son jeu, sa sonorité, l'analyser avec rigueur.

L'enregistrement ne pardonne rien et se révèle, quel que soit le niveau, une extraordinaire méthode pour progresser. Vous relèverez ainsi sans coup férir dans vos exercices, les petits défauts de mise en place, la banalité de votre timbre... mais aussi vos mérites, le truc chic insoupçonné que vous avez sorti sans y penser, la nette amélioration de votre sonorité : vos aptitudes clichées sur un support vous feront plaisir, certes !

Et il faudra les développer : Certains grands concertistes n'annotent ils pas ainsi les qualités et imperfections de leur interprétation de leur dernier concert enregistré, analyse préférable, à leur dire, à un travail classique sur leur instrument ?

JOUER EN ORCHESTRE

 

Dès que vous aurez acquis un certain stade, essayez de jouer avec d'autres musiciens, en devenant membre d'un orchestre : apprendre à jouer en ensemble est une merveilleuse immersion dans la musique, une clé d'or pour le futur. En dehors du plaisir de s'exprimer accompagné comme en concert, c'est aussi la découverte de l'intelligence partagée : Tant en duo qu'en orchestre, il est essentiel d'écouter l'autre, d'harmoniser son interprétation à celle de ses partenaires, de rechercher un accord profond... le feeling.

 

   INTERPRÉTATION MUSICALE À LA CLARINETTE

Un jour viendra pour vous le niveau de l'interprétation (voir la page). C'est le degré le plus complexe, mais certainement le plus passionnant : la maîtrise des nuances, des effets, du feeling voire de l'expressivité ou du swing sont un réel bonheur pour le clarinettiste, qui a à sa disposition un instrument unique dans son potentiel d'expression. Car tout l'intérêt de la technique que vous aurez durement acquise, réside dans le pouvoir de transmettre vos émotions. Dans le jazz, où l'émotion prime, la technique est complètement au service de l'expression et de l'interprétation.

   MASTER CLASS DE CLARINETTE

La master-class s'adresse à des étudiants de haut niveau ou amateurs confirmés. Les "master-classes" de clarinette offrent aux musiciens l'opportunité de perfectionner au niveau ultime leur instruction, en bénéficiant de la compétence d'un concertiste virtuose, tant sur le plan de la technique de l'instrument, de la maîtrise d'une méthode respiratoire, du travail du matériau sonore, de l'expérience d'interprétation, et de l'abord du concert.

NOUVELLES VIDEOS DE JEAN-CHRISTIAN MICHEL

Music video clip Jean-Christian Michel

 
BACH JAZZ JEAN-CHRISTIAN MICHEL
 
 
 
 
JEAN-CHRISTIAN MICHEL EN CONCERT :JAZZ & MUSIQUE SACRÉE
 
JEAN-CHRISTIAN MICHEL GRANDS SPECTACLES SON & LUMIÈRE
JEAN-CHRISTIAN MICHEL PLAYS JAZZ
JEAN-CHRISTIAN MICHEL INTERVIEWS

VISIONNER / TÉLÉCHARGER LES CLIPS VIDEO

DÉCOUVREZ DISQUES CDs & DVDs DE JEAN-CHRISTIAN MICHEL
Disques DVDs et Concerts Clarinette et Orgue d'un type nouveau

PLAN DU SITE

RETOUR SOMMAIRE : La clarinette de A à Z ---------------------------SUITE : Fichiers MIDI et musique MIDI
 

To English site