CLARINETTE SON

Accueil Biographie Concerts CD Partitions Presse Studio News Liens MP3 Commande Contact

SON DE LA CLARINETTE DÉFINITION - EXPOSÉ SUR LE SON DE LA CLARINETTE - FONCTIONNEMENT DE LA CLARINETTE ET PRODUCTION DU SON - CRÉATION OU GÉNÉRATION DU SON DE LA CLARINETTE / SYSTÈME EXCITATEUR BEC & ANCHE - AMPLIFICATION & MODULATION DU SON DE LA CLARINETTE / TUBE RÉSONATEUR - LONGUEUR DU TUBE ET HAUTEUR DU SON : ÉCOUTER CLARINETTE SOPRANO & CLARINETTE BASSE EN SIb - MODIFICATION DE LA HAUTEUR DU SON DE LA CLARINETTE PAR QUINTOIEMENT : PERCE CYLINDRIQUE ET CLÉ DE DOUZIÈME - SON ET COULEUR DES DIFFÉRENTS REGISTRES - DYNAMIQUE DU SON DE LA CLARINETTE - TIMBRE DE LA CLARINETTE - NOTIONS D'ACOUSTIQUE APPLICATION AU SON DE LA CLARINETTE - SON DÉFINITION - FRÉQUENCE & HAUTEUR DU SON - MATÉRIAU DE LA CLARINETTE ET SON DE L'INSTRUMENT - LE SON DE LA CLARINETTE MONTE AVEC LA TEMPÉRATURE - ONDE SONORE - FRÉQUENCE FONDAMENTALE - HARMONIQUES - AMPLITUDE - SON DE LA CLARINETTE DANS LES STYLES MUSICAUX. - SON DE LA CLARINETTE EN MUSIQUE CLASSIQUE - SON DE LA CLARINETTE EN JAZZ - MICROS, AMPLIFICATION, SONORISATION - ENREGISTREMENT CLARINETTE STUDIO - AMPIFICATION & SONORISATION CLARINETTE SCÈNE CONCERT - LIVRES ET DOCUMENTATION ANCHES, CLARINETTE ET TECHNIQUE DU SON


CLARINETTE SON

Création, Modulation, Diapason. Son Clarinette Classique & Jazz, Prise de Son Clarinette

Clarinette Sib Son

"Vous ne pouvez imaginer la beauté du son de la clarinette" ! W-A MOZART


New !  Jean-Christian Michel
TÉLÉCHARGEZ VOS ALBUMS MP3 DIRECTEMENT EN LIGNE
New !  Jean-Christian Michel

IDÉE CADEAU : ALBUM CD, ALBUM MP3, PARTITIONS, DVD, CONCERTS

CLARINETTE & HAUTBOIS : DES SONS UNIQUES - SSOMMAIRE

SON DE LA CLARINETTE DÉFINITION - EXPOSÉ SUR LE SON DE LA CLARINETTE - FONCTIONNEMENT DE LA CLARINETTE ET PRODUCTION DU SON - CRÉATION OU GÉNÉRATION DU SON DE LA CLARINETTE / SYSTÈME EXCITATEUR BEC & ANCHE - AMPLIFICATION & MODULATION DU SON DE LA CLARINETTE / TUBE RÉSONATEUR - LONGUEUR DU TUBE ET HAUTEUR DU SON : ÉCOUTER CLARINETTE SOPRANO & CLARINETTE BASSE EN SIb - MODIFICATION DE LA HAUTEUR DU SON DE LA CLARINETTE PAR QUINTOIEMENT : PERCE CYLINDRIQUE ET CLÉ DE DOUZIÈME - SON ET COULEUR DES DIFFÉRENTS REGISTRES - DYNAMIQUE DU SON DE LA CLARINETTE - TIMBRE DE LA CLARINETTE - NOTIONS D'ACOUSTIQUE APPLICATION AU SON DE LA CLARINETTE - SON DÉFINITION - FRÉQUENCE & HAUTEUR DU SON - MATÉRIAU DE LA CLARINETTE ET SON DE L'INSTRUMENT - LE SON DE LA CLARINETTE MONTE AVEC LA TEMPÉRATURE - ONDE SONORE - FRÉQUENCE FONDAMENTALE - HARMONIQUES - AMPLITUDE - SON DE LA CLARINETTE DANS LES STYLES MUSICAUX. - SON DE LA CLARINETTE EN MUSIQUE CLASSIQUE - SON DE LA CLARINETTE EN JAZZ - MICROS, AMPLIFICATION, SONORISATION - ENREGISTREMENT CLARINETTE STUDIO - AMPIFICATION & SONORISATION CLARINETTE SCÈNE CONCERT - LIVRES ET DOCUMENTATION ANCHES, CLARINETTE ET TECHNIQUE DU SON

clignotant Jean-Christian Michel CLARINETTISTES ! VISITEZ NOS 25 GRANDES PAGES SUR LA CLARINETTE, INSTRUMENT DE MUSIQUE

LA CLARINETTE DE A à Z, PAGE D'INDEX - CLARINETTE HAUTBOIS - LA CLARINETTE EN 8 CLICS - DESCRIPTION DE LA CLARINETTE SIb - COMMENT CHOISIR ET ACHETER SA CLARINETTE - LE BEC ET L'ANCHE DE LA CLARINETTE EN DETAIL - APPRENDRE LA CLARINETTE - HISTOIRE DE LA CLARINETTE - FAMILLE DES CLARINETTES - CLARINETTE BASSE - CLARINETTE EN UT - LA CLARINETTE EN JAZZ - LA CLARINETTE EN MUSIQUE CLASSIQUE - CD DE CLARINETTE - LE CLARINETTISTE ET CLARINETTISTES CÉLÈBRES - FABRICATION DE LA CLARINETTE - INTERPRÉTATION MUSICALE A LA CLARINETTE - MUSIQUE MIDI - FICHIERS MIDI DE CLARINETTE - FICHIERS MP3 DE CLARINETTE - TOP 10 & TOP 50 DES MEILLEURS SITES DE CLARINETTE - CLARINETTE YOUTUBE - CLARINETTE ET ORCHESTRE - PARTITIONS DE CLARINETTE - CONCERT DE CLARINETTE - LUTHERIE, FACTURE ET PETITES RÉPARATIONS DE CLARINETTE - PATHOLOGIES LIÉES À L'EXERCICE DE LA CLARINETTE - FORUM DE CLARINETTE - TÉLÉCHARGEMENT MP3 D'ALBUMS DE CLARINETTE

Écouter Ici Le Son De Clarinette Soprano & Clarinette Basse. Son de La Clarinette Selon le Style Musical, Classique, Jazz Et Klezmer. Différence Entre Clarinette, Hautbois Et Basson. Perce, Création Du Son, Modulation, Hauteur, Dynamique. Couleurs Des Registres. Enregistrement & Amplification du Son.

SON DE LA CLARINETTE DÉFINITION

Le son de la clarinette est la sensation auditive engendrée par des ondes acoustiques engendrées par la vibration de la colonne d'air dans l'instrument. Le timbre de la clarinette, instrument à anche battante simple, est riche en harmoniques impairs, dus à sa perce cylindrique qui lui confère également son aptitude au quintoiement.

EXPOSÉ : SON DE LA CLARINETTE

Le son est produit par les battements de l'anche, une mince lame de roseau, engendrant la vibration de la colonne d'air contenue dans l'instrument. Le corps de la clarinette tient lieu de tube résonateur, c'est à dire qu'il amplifie le son.

Rappelons donc que la clarinette est un instrument à vent de la famille des bois, qui utilise pour fonctionner le principe du "système excitateur oscillateur" représenté ici par le couple bec-anche et d'un "tube résonateur constitué par le corps de l'instrument.

Le son des "bois" varie avec son système de génération du son, biseau ou anche, la longueur de la colonne d'air, et la perce de l'instrument. En effet la clarinette dont la perce est cylindrique a des propriétés acoustiques différentes par exemple du hautbois ou du saxophone, dont la perce est conique.

Le matériau constitutif de la clarinette ne devrait pas être en compte pour le caractère du timbre de l'instrument selon le traité de Mahilon.

Le son de la clarinette est modulé selon ses registres, et quel que soit son diapason, il possède une dynamique exceptionnelle.

Le son de la clarinette varie encore en fonction de la longueur du tube qui détermine la hauteur de l'instrument. et détermine une famille de 12 modèles couvrant autant de tonalités du grave à l'aigu. Notons encore que la hauteur du son varie avec la température.

FONCTIONNEMENT DE LA CLARINETTE DANS LA PRODUCTION DU SON

La clarinette utilise le principe du "système excitateur oscillateur" qui génère le son, combiné à celui du "tube résonateur", qui amplifie les oscillations sonores. La source d'énergie est fournie par le souffle du musicien.

CRÉATION OU GÉNÉRATION DU SON DE LA CLARINETTE AVEC LE SYSTÈME EXCITATEUR BEC & ANCHE

Le système excitateur de la clarinette est constitué par le couple bec-anche. Le battement de l'anche vibrante simple en roseau de la clarinette (celle des hautbois est double et celle des jeux d'anche de l'orgue est métallique) représente le système excitateur. La vibration de l'anche provoque une oscillation de l'air dans la chambre du bec. L’énergie mécanique de la fine lamelle de bois va être transformée en énergie acoustique, générant ainsi un son.

La colonne d'air est alors pulsée vers le "tube résonateur" délimité par le tuyau que constitue l'ensemble de l'instrument (barillet, corps et pavillon)

AMPLIFICATION & MODULATION DU SON DE LA CLARINETTE DANS LE TUBE RÉSONATEUR

Le tube résonateur de la clarinette est constitué par le barillet, l'ensemble des deux corps et le pavillon. Ce tuyau amplifie le son émis par le couple bec-anche : La colonne d’air contenue dans la perce vibre, et le son va rayonner par les orifices de l'instrument. Des trous percés dans l'ensemble des deux corps permettent de faire varier la longueur de la colonne d'air, modulant ainsi le son qui va s'exprimer sous forme de notes.

Le pavillon, emboité à l'extrémité inférieure du corps de main droite de la clarinette, tout en comblant un trou de la gamme en allongeant le tube, embellit le timbre et favorise la diffusion du son.

Le son varie selon les registres et selon la longueur du tube de l'instrument.

Les doigts de l'instrumentiste, en bouchant ou ouvrant les trous de la clarinette grâce à un jeu performant d'anneaux, de clés avec tampons appelé système Boehm, vont faire sonner l'instrument dans toute sa tessiture.

LONGUEUR DU TUBE ET HAUTEUR DU SON

La longueur totale du tube de la clarinette détermine la hauteur de l'instrument, et définira sa tonalité définie par une note de l'échelle musicale (par exemple si bémol, ut, ré, mi bémol, etc.). Le son sera d'autant plus grave que le tube sera plus long.

C'est ainsi qu'à partir de cette loi physique, s'est peu à peu constituée une famille de douze instruments de taille et de formes différentes, tous transpositeurs, à l'exception de la clarinette en ut qui sonne directement dans la tonalité de l'orchestre : la famille des clarinettes.

Ces 12 clarinettes assurent aujourd'hui tous les besoins de l'orchestre symphonique.

QUEL EST LE SON DE LA CLARINETTE ? SON ET HAUTEUR DE L'INSTRUMENT : ÉCOUTER CLARINETTE SOPRANO & CLARINETTE BASSE EN SIb

Logo son clarinette sib

Son de la clarinette soprano
Gamme chromatique ascendante

Fichier audio Jean-Christian Michel

Clarinette Basse

Son de la clarinette basse
Gamme chromatique descendante

Logo son clarinette basse

Le son de la clarinette est produit dans le bec par les battements de l'anche, engendrant la vibration de la colonne d'air contenue dans l'instrument. Du grave sensuel et mélancolique, au clairon rond et éclatant, à l'aigu et au suraigu étincelants, le son jaillit clair, pur, distingué.

La longueur du tube de l'instrument joue sur sa hauteur sonore en déterminant sa tonalité. Écoutez ci-dessus le son de la clarinette soprano en sib dans une gamme chromatique ascendante, puis le son plus grave de la clarinette basse (également en sib à l'octave inférieure) dans une gamme descendante. Ces deux gammes mettent en évidence la tessiture de la clarinette et la beauté de ses registres.

SORTIR UN SON DE LA CLARINETTE

Placez le bec en bouche bien centré, sans trop l'enfoncer, l'anche reposant sur la lèvre inférieure légèrement repliée et tendue sur les incisives de la mâchoire inférieure ; Le biseau du bec est calé directement sur les incisives supérieures, à environ 1cm de l'extrémité ; la clarinette toujours bien tenue, les épaules détendues, sans aucune crispation. La langue pointe et plaque délicatement l’anche contre le bec. Lire la suite sur Apprendre la clarinette, sortir un son

MODIFICATION DE LA HAUTEUR DU SON DE LA CLARINETTE PAR QUINTOIEMENT PERCE CYLINDRIQUE ET CLÉ DE DOUZIÈME

clé de douzième Clarinette         Fondamentale et harmoniques

Nous avons vu que la longueur de la colonne d'air déterminait la hauteur des notes émises par la clarinette. Cependant la clarinette dispose d'une particularité supplémentaire de modifier la hauteur du son : sa perce cylindrique qui favorise les harmoniques impairs lui permet de quintoyer.

La géniale invention de Denner en 1690 va permettre à la clarinette d'exploiter cette spécificité : une clé de douzième placée sur l'instrument lui permet d'élever la fondamentale à sa douzième et de changer ainsi de registre : les harmoniques amplifiés et stabilisés supplantent la fondamentale dès l'ouverture de cette clé, ce qui étend la gamme aux registres supérieurs.

Dès lors s'ouvre à la clarinette une très large tessiture de 45 notes avec 5 registres (chalumeau, médium, clairon, aigu et suraigu).

SON ET COULEUR DES DIFFÉRENTS REGISTRES

Le son de la clarinette se reconnait entre mille avec son timbre clair, sensuel rond et prenant, qui peut être aussi puissant que tendre et mélancolique. La sonorité de l'instrument diffère en intensité et en couleur dans ses 5 splendides registres :

- Le grave ou chalumeau part du mi grave jusqu'au mi de l'octave supérieure. Le son de ces notes sensuelles est chaleureux, tendre et nostalgique.

- Le médium s'étend du fa au si bémol, entre le grave et le clairon. Les clarinettistes remédient au son un peu étriqué de ce registre en corrigeant certaines notes par des doigtés factices.

- Le clairon, s'échelonne du si bécarre au si au dessus de la portée. Il révèle un son magnifique, dense, rond, brillant, particulièrement somptueux dans la clarinette en sib et la clarinette en la.

- L'aigu s'élève du do au contre-ut. avec un son impétueux éclatant et puissant.

- Le registre suraigu démarre au contre-ré, et timbre strident, devient presque criard à mesure que l'on monte.

[ Lire : Tessiture et Registres de la clarinette ]

DYNAMIQUE DU SON DE LA CLARINETTE

La dynamique est l'intensité, la puissance du son. L'art du clarinettiste consiste à faire varier cette dynamique pour faire ce qu'on appelle les nuances. Souvent indiquées sur la partition, elles s'échelonnent de "pianissimo" à "fortissimo".

La clarinette est l'instrument à vent qui possède la plus grande plage de dynamique. Plus que n'importe quel autre "bois" ou même "vent", elle gratifie le musicien de l'enchantement de pouvoir s'exprimer avec la plus extrême véhémence, comme celui d'émettre des sons d'une infinie délicatesse. De surcroît la clarinette permet de moduler la hauteur des notes par des glissandos.

Selon que le clarinettiste joue doucement ou plus fort, les écarts d'amplitude entre les harmoniques se marquent proportionnellement. La dynamique influe sur le timbre, contribuant ainsi à moduler le son, avec une infinie palette d'effets et de nuances, pour une interprétation musicale exceptionnelle.

"En prolongeant le souffle humain, la clarinette apparaît plus qu'aucun autre instrument de musique, celui qui permet d'exprimer les plus infimes nuances des interrogations de l'âme", celles-là-même de l'expression de vie."

Jean-Christian Michel

TIMBRE DE LA CLARINETTE

Le timbre de la clarinette définit les caractéristiques sonores qui permettent de la distinguer d'un autre instrument. Ce timbre au spectre sonore riche et chaleureux, qui doit sa clarté et sa couleur à ses harmoniques impairs, résulte de la vibration de l'anche et de l'amplification de sa colonne d'air dans sa perce cylindrique. Nous avons vu que ce timbre varie avec le registre, hauteur du son et intensité.

NOTIONS D'ACOUSTIQUE ET APPLICATION AU SON DE LA CLARINETTE

SON DÉFINITION

Le son est la sensation engendrée par la mise en oscillations d'une colonne d'air. La vibration est constituée d'un enchaînement alternatif régulier de dépressions et surpressions. Le tympan capte ces battements et les transmet par un dispositif mécanique complexe (caisse du tympan et chaîne des osselets) et nerveux (cochlée et nerf auditif) au cerveau qui les analyse et les reconnait comme "sons".

RAPPEL

Le son de la clarinette, nous l'avons vu, résulte de la mise en oscillations d'un flux d’air émis par le souffle du clarinettiste dans un bec à anche battante simple, générant dans la perce cylindrique de l'instrument des ondes sonores riches en harmoniques impairs. Le son va quintoyer lorsque la clé de douzième de la clarinette est actionnée.

La clarinette est un instrument dit "transpositeur" en ce sens que sa tonalité ne correspond pas au diapason de l'orchestre : la longueur du tuyau de l'instrument détermine une hauteur de son et des tonalités différentes L'ensemble d'instruments de taille différente a fini par constituer la famille des clarinettes.

FRÉQUENCE & HAUTEUR DU SON

fréquence du son, grave et aigu

< Graves / Aigus >

La fréquence du son est la périodicité de la vibration, c'est-à-dire le nombre de fois par seconde où le même mouvement vibratoire se reproduit.

Lorsque ce mouvement est régulier, nous entendons un son, une note. La fréquence va déterminer le hauteur du son, d'un instrument. La fréquence est étalonnée en Hertz : 1Hz correspond à une vibration par seconde.

Par exemple, si le cycle se répète 440 fois par seconde, on entendra un son de 440 Hz (le fameux la 440 piano), correspondant au si clairon de la clarinette, etc. Chez l'homme, la gamme de sons audibles va de 20 Hz à 20 000 Hz.

Plus les oscillations périodiques sont longues, plus la fréquence est basse, plus le son est "grave" ou "bas" ( longueurs d’onde entre 16 et 200 Hertz).

Plus les oscillations périodiques sont courtes, plus la fréquence est haute, plus le son est "aigu" ou "haut" ( longueurs d’onde entre 2 000 et 20 000 Hertz), .

En plus simple : plus la fréquence est élevée, et plus le son monte haut dans l'aigu.

MATÉRIAU CONSTITUANT LA CLARINETTE ET SON DE L'INSTRUMENT

Le traité de Mahilon nous enseigne que le matériau de la clarinette n'a pas d'influence sur le timbre de l'instrument. D'après lui c'est seulement la perce qui détermine ce timbre : en partant de cette théorie, les fabricants ont construit des clarinettes en en métal, bakélite, plastique, resine ou en ABS. C'est vrai, ces instruments ont bien le son de clarinettes.

Mais l'oreille humaine est ainsi faite qu'un musicien expert distinguera quand même l'infime différence de rendu sonore entre un instrument en ébène ou palissandre et une clarinette en matière plastique.

LE SON DE LA CLARINETTE MONTE AVEC LA TEMPÉRATURE

De récentes études scientifiques montrent que la fréquence du son augmente proportionnellement à la température, sur les instruments à vent (dont la clarinette). Voila pourquoi la hauteur du son de la clarinette est plus bas à froid que lorsqu'on en a joué et qu'elle s'est réchauffée.

ONDE SONORE

Une onde sonore définit la propagation d'oscillations vibratoires dans l'air. Selon que ces oscillations sont régulières ou pas, elles sont perçues par l'oreille comme une notes ou un bruit.

L'onde engendrée dans la chambre du bec de la clarinette se propage dans la lumière de l'instrument jusqu’à son extrémité ouverte à l'extrémité du pavillon. Une partie de l’air est expulsée à l’extérieur, alors que l'autre va se réfléchir en sens inverse pour remonter vers le bec.

La clarinette est donc un tube ouvert à une extrémité (le pavillon) et fermé à l’autre (le bec). La clarinette fait ainsi office de "résonateur à constantes localisées". Une série d’oscillations périodiques en résulte pour donner naissance à une note.

FRÉQUENCE FONDAMENTALE

La gamme tempérée ou chromatique divise l'octave (groupe de 8 notes) en douze demi-tons tous égaux, organisés autour d'une note fondamentale, dite tonique. La fréquence fondamentale, ou fondamentale, est donc la première harmonique d'un son. Elle détermine la hauteur du son. La gamme complète (de do à do) comprend 12 notes, 12 tierces, quartes et quintes, accordées à la même valeur.

HARMONIQUES

10 Premiers harmoniques

Fondamentale & 10 Premiers harmoniques

Les harmoniques sont des multiples des "fondamentales", notes qui servent de base à l'accord. La plupart du temps, l'intensité du son fondamental est telle que celui-ci est seul à pouvoir être identifié pour une oreille non exercée. Le quintoiement de la clarinette est du à une "amplification" et une "stabilisation" de la quinte telle qu'elle couvre la fondamentale.

Un harmonique est un multiple entier de la fondamentale, alors qu'un partiel n'est qu'un multiple quelconque, Les harmoniques et partiels sont des éléments constitutifs du timbre de l'instrument.

AMPLITUDE

L'amplitude est l'écart entre les deux valeurs extrêmes d'un signal. Donc étroitement liée à la dynamique. L'amplitude donne l'impression auditive de l'intensité.

INTENSITÉ ABSOLUE ET RELATIVE

Le Vu-mètre mesure les décibels

En acoustique et par conséquent en studio d'enregistrement, on utilise le décibel comme mesure d'intensité absolue.

L'intensité absolue ne varie pas quel que soit l'instrument : par exemple, 0 Db à la clarinette ou 0 Db à la harpe amènera chaque fois l'aiguille du Vumètre au même niveau : 0 Db

A l'opposé, un fortissimo joué à la clarinette, mesuré en décibels, enverra l'aiguille du VU mètre dans le rouge, pendant que le même fortissimo de la harpe ou d'une guitare, laissera l'aiguille bien en dessous de 0 Db. Pourtant dans les deux cas, le chef d'orchestre entendra bien interpréter le fortissimo pour chacun des deux instruments

SON DE LA CLARINETTE DANS LES STYLES MUSICAUX : CLASSIQUE JAZZ ET KLEZMER

Écouter un son de clarinette classique

Écouter un son de clarinette jazz

Riche d'une sonorité unique, d'une tessiture étendue, d'une dynamique exceptionnelle et d'une volubilité remarquable, la clarinette s'est imposée dans de presque tous les styles musicaux.

Pourtant si le timbre de la clarinette est toujours aisément à identifier, le traitement du son n'est pas le même dans tous les cas : la clarinette n'a pas la même sonorité en jazz qu'en classique, pas plus qu'en Klezmer. Chaque style impose une approche, une culture et un travail du son bien spécifique.

SON DE LA CLARINETTE EN MUSIQUE CLASSIQUE

La clarinette en musique classique est rigoureuse, avec un son normalisé, droit, limpide et pur, celui édicté par les règles du conservatoire.

SON DE LA CLARINETTE EN JAZZ

Le son de la clarinette jazz, à l'opposé de celui de la clarinette classique, est basé sur l'expressivité, exploitant à fond la dynamique de l'instrument. Vibrato et effets accroissent encore son pouvoir expressif et émotionnel.

Le son de l'instrument dans le jazz varie même d'un musicien à l'autre : dans le style Nouvelle-Orléans par exemple, le son d'un Johnny Dodds, n'est pas celui d'un Jimmie Noone ou d'un Sidney Bechet, Chez les clarinettistes plus modernes comme Eric Dolphy, Jan Garbarek, etc., c'est encore un autre son !

SON DE LA CLARINETTE EN KLEZMER

Le son de la clarinette klezmer basé lui aussi sur l'expressivité, exploite toujours la dynamique de l'instrument en aisant appel au. vibrato, effets et tout particulièrement aux glissandos qui accroissent encore son expressivité.

PRISE DU SON DE LA CLARINETTE, MICROS, AMPLIFICATION, SONORISATION

double micro de clarinette


Double micro spécial pour la clarinette

Enregistreur Zoom H4N

Zoom H4N

Pour jouer en public, concert, enregistrement ou autre, il va falloir vous confronter au souci de prendre le son de votre instrument,

ENREGISTREMENT CLARINETTE STUDIO

Pour un enregistrement de qualité professionnelle, la prise de son de clarinette se fait avec quatre micros cardioïdes à large membrane disposés autour de l'instrument. Cette technique restitue au mieux le spectre sonore et le rendu stéréophonique de l'instrument : Le son chaleureux restitué a du relief et fait bien passer toutes les nuances de l'interprète,

Apprenez à choisir et disposer vos micros [ Microphones et prise de son de la clarinette ]

AMPIFICATION & SONORISATION CLARINETTE SCÈNE CONCERT

Pour amplifier, sonoriser voire enregistrer la clarinette sur scène en qualité professionnelle, il faut disposer au moins de deux micros à large membrane, suspendus par perches, l'un à 1,5 / 2 m. devant le pavillon, et l'autre environ 40 cm. au dessus des anneaux de l'instrument.

Le rendu final dépend évidement de la qualité des micros employés. Les microphones électrostatiques cardioïdes donnent les meilleurs résultats, mais sont difficiles à utiliser sur scène, Les micros à électrets (Sony série PCM) sont des transducteurs très acceptables. Un microphone dynamique hypercardioïde encore plus simple, tel le PL 80 Electrovoice, a un son aussi chaud et riche. Il allie puissance, présence et clarté et présente l'avantage d'être robuste et peu onéreux pour une amplification de qualité.

ENREGISTREUR ZOOM H4 POUR CLARINETTE

Pour réaliser une prise de son rapide et efficace, par exemple dans le but d'enregistrer ses exercices, ou faire un enregistrement d'ambiance de concert, un petit magnétophone numérique type "Zoom H4 Next Handy Recorder" est très pratique et donne de très bons résultats.

MICROS AMT POUR CLARINETTE

Nous avons retenu aussi un autre dispositif qui mérite d'être essayé : un double microphone s'appliquant aussi bien à la clarinette, qu'au hautbois (AMT WS). Un micro directionnel capte le son du pavillon, tandis qu'un autre micro placé au dessus des anneaux prend les sons sortants à ce niveau. Le principe est schématiquement le même que celui enregistrement professionnel. Les bras flexibles permettent un réglage fin du positionnement, et les micros suspendus en 4 points sont isolés du claquement des clés.

La combinaison des deux micros capte l'émission globale du son de l'instrument. Alimentation Phantom ou piles AA. Un autre intérêt de ce microphone est qu'il s'adapte au système AMT Wi5IIB et AMT Quantum Q7, Shure ou Sabine pour une utilisation sans fil. Maintenant, la membrane est-elle assez large ? Enfin, les manipulations d'installation ce cet appareillage sont elles aussi commodes que d'utiliser directement le petit magnétophone numérique ? Donc à tester et essayer avant d'acheter !

MICRO AUDIO-TECHNICA ATM350U POUR CLARINETTE

Le micro Audio-Technica ATM350U est normalement prévu pour le saxophone, mais il existe des accessoires d'adaptation à la clarinette. Avec une capsule de 37,8 x 12,2 mm?, ce micro donne d'excellents résultats, avec un son naturel, linéaire. Ce micro fonctionne avec une alimentation fantôme (adaptateur HRS4M XLR amovible. Utilisation en concert et pour des prises de son amateur éclairé.

MICRO RUMBERGER K1X POUR CLARINETTE

Le micro Rumberger K1X Pickup Clarinet est destiné à la sonorisation de clarinette en concert avec l'avantage d'éviter l'effet Larsen. Mais le son n'est vraiment pas terrible et il faut percer le barillet pour l'installer. À éviter.

LIVRES ET DOCUMENTATION ANCHES, CLARINETTE ET TECHNIQUE DU SON

Lisez le livre : "De la technique du son dans les instruments à anche battante simple" par Pierre Lefèbvre et René Goffin (éditions musicales Alphonse Leduc). Vous y trouverez des compléments à ce qui se trouve déjà sur notre site :

De la méthode dans le travail. Rappels d'Acoustique. L'Instrument. Timbre et qualité de son. Émission. Détaché. Conditions que doit réaliser une bonne anche. Conditions que doit réaliser l'embouchure. Du choix des anches. De la formation des anches. Conservation et emploi des anches. Utilisation des anches. De la retouche des anches. Théorie des sons filés.

NOUVEL ALBUM / SORTIE EN CD & TÉLÉCHARGEMENT MP3

La musique que vous écoutez sur cette page est dans l'album :

JEAN-CHRISTIAN MICHEL CŒUR DES ÉTOILES

Jean-Christian Michel "Le Coeur des Etoiles"

DANIEL HUMAIR DRUMS

[ COMMANDER LE CD ] - [ TÉLÉCHARGER L'ALBUM MP3 ]

LE CŒUR DES ÉTOILES - (ALBUM CD)

Avec Monique THUS, orgue ; Daniel HUMAIR, drums ; Miguel JAEN, guitare classique ; Guy PEDERSEN, contrebasse. Écoutez le son unique de la clarinette.

Le Cœur des Etoiles - Suite Provençale - Les Ames errantes - Divertissement en do mineur - Le Jardin des Méditations - Variation 3 - L'Offrande Originelle - Des Générations par Millions


NOUVELLES VIDÉOS DE JEAN-CHRISTIAN MICHEL

Music video clip Jean-Christian Michel

  JEAN-CHRISTIAN MICHEL : BACH JAZZ  
  BACH JAZZ : TRIO EN UT MINEUR
SWINGING BACH : SONATA 4  
CONCERT ÉGLISE : JESUS que MA JOIE DEMEURE
DVD MUSIQUE : MY SOUL LONGETH TO DEPART
  JEAN-CHRISTIAN MICHEL CONCERT : JAZZ & MUSIQUE SACRÉE  
JAZZ & MUSIQUE SACRÉE : VISION D'ÉZÉCHIEL
JEAN-CHRISTIAN MICHEL EN CONCERT
CONCERT MARSEILLE : L'AUBE DES TEMPS
VIDEO CLIP MUSIQUE SACRÉE : KYRIALE
GRANDS SPECTACLES SON & LUMIÈRE JEAN-CHRISTIAN MICHEL
CONCERT INTERSTELLAIRE : ÈVE DES ORIGINES JEAN-CHRISTIAN MICHEL EN LUMIÈRE LASER
SPECTACLE SON & LUMIÈRE : DES GÉNÉRATIONS
LASER SHOW : DANSE AUX PIEDS NUS
JEAN-CHRISTIAN MICHEL PLAYS JAZZ
CLARINET JAZZ CONCERT : BLACK & BLUE VIDEO CLIP JAZZ : LOVELESS LOVE (JAZZMAN)
JEAN-CHRISTIAN MICHEL INTERVIEWS
INTERVIEW STAR MUSIQUE
INTERVIEW ARTISTE TV FRANCE 3
CLARINETTE JAZZ ET MUSIQUE CLASSIQUE
CLARINETTE CLASSIQUE : MOZART CLARINETTE JAZZ : SIDNEY BECHET

VISIONNER / TÉLÉCHARGER LES CLIPS VIDEO

DÉCOUVREZ DISQUES CD & DVD DE JEAN-CHRISTIAN MICHEL

Disques, DVD et Concerts Clarinette et Orgue d'un type nouveau

 

(*) Jean-Christian MICHEL est compositeur et clarinettiste. Il a travaillé l'interprétation avec Guy DEPLUS professeur de clarinette au Conservatoire national supérieur de Paris, l’un des maîtres de toute une génération de clarinettistes du XXème siècle. Jean-Christian MICHEL a joué avec les plus grands noms du jazz comme Duke Ellington, Kenny Clarke, Mezz Mezzow... En dehors de ses concerts, Jean-Christian MICHEL donne des master-class (lorsque son emploi du temps le lui permet !) Ancien chirurgien, compositeur et concertiste mondialement connu, il est sociétaire définitif de la SACEM et a obtenu le prix "Sciences et Culture" à la Sorbonne (6 prix Nobel dans le Jury)

PLAN DU SITE

RETOUR INDEX : La clarinette de A à Z
To English site