CRUCIFIXUS Agrandir l'image

Exclusivité web !

JEAN-CHRISTIAN MICHEL CRUCIFIXUS

GR 00301

CRUCIFIXUS - Téléchargez l'album en MP3

Crucifixus - Quatrième sonate - Prélude en sol mineur - Trio en ut mineur - Kyriale - Praeludium - Jésus que ma joie demeure part 1 - Jésus que ma joie demeure part 2 - Choral avec un pont (No 41 BWV 640) - Les Ecritures - Choral final.

4 clients ont attribué la note maximale. 

Paiement 100% sécurisé.

Plus de détails

15,00 €

En savoir plus

CRUCIFIXUS

All compositions and arrangements by Jean-Christian Michel

Avec Jean-Christian MICHEL, clarinette ; Monique THUS, orgue et claviers.

Des œuvres immortelles de Jean-Sébastien Bach et Jean-Christian Michel magistralement redimensionnées en digital. 

Jean-Christian Michel a mis la modernité au service de ses somptueuses mélodies. Comme beaucoup d'autres compositeurs, il a réfléchi à ce matériau fondamental qu'est le son : quelle nouvelle couleur sonore peut naître en effet, de l'alchimie de timbres et registres ? Jean-Christian Michel  a inventé pour son instrumentation un fantastique orgue liturgique numérique qui à lui seul bourdonne comme un orchestre. Ses jeux flûtés insolents de beauté, ses jeux d'anches en chamade, son cromorne chuchotant, son éclatant tutti, restituent les fabuleux volumes des grandes orgues, et l'indéfinissable densité des cathédrales aux odeurs de cire et d'encens.

La fusion des sonorités de clarinette, de l'orgue profond et mystérieux et de résonances futuristes forge un alliage sonore riche en harmoniques inattendus. Un son limpide presque transparent, ou chaud et enveloppant surprend par sa dimension aux multiples échos.

La clarinette surgit de l'ombre, ses inflexions chaudes et profondes évoquent un long cri  joyeux ou douloureux. Elles transfigure espace et temps dans des déchirements d'âme. Le public écoute alors une étrange musique qui réveille en lui  un essentiel auquel il ne croyait plus.

Crucifixus exprime la double signification mystique de la Crucifixion, à la fois barbare et salvatrice, et traduit ce chant sacrificiel :

"La sixième heure arrivée, l'obscurité se fit jusqu'à la neuvième heure et à la neuvième heure Jésus jeta un grand cri :" Mon Dieu, Mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné".

CRUCIFIXUS

Immortal works by Jean-Sébastien Bach and Jean-Christian Michel masterfully resized in digital.

Jean-Christian Michel has put modernity at the service of his sumptuous melodies. Like many other composers, he reflected on this fundamental material that is sound: what new sound color can indeed emerge from the alchemy of timbres and registers? Jean-Christian Michel has invented for his instrumentation a fantastic digital liturgical organ which by itself hums like an orchestra. Its insolent flute plays of beauty, its pounding reeds, its whispering cromorne, its dazzling tutti, restore the fabulous volumes of the great organs, and the indefinable density of cathedrals with the odors of wax and incense.

The fusion of clarinet tones, deep and mysterious organ and futuristic resonances forges a sonic alloy rich in unexpected harmonics. A limpid almost transparent sound, or warm and enveloping, surprises by its dimension with multiple echoes.

The clarinet emerges from the shadows, its warm and deep inflections evoke a long joyful or painful cry. They transfigures space and time in heartbreaks. The audience then listens to a strange music which awakens in him an essential in which he no longer believed.

Crucifixus expresses the double mystical meaning of the Crucifixion, both barbaric and saving, and translates this sacrificial song:

"The sixth hour arrived, darkness fell until the ninth hour and at the ninth hour Jesus uttered a loud cry:" My God, My God, why have you forsaken me? "

Livraison immédiate et gratuite

Guide d'utilisation / User guide